13 Décembre 2018

Ile Maurice: Décès de Lindsay Aza - «Lorsque je l'ai vu, il n'y avait rien d'anormal»

Il est l'un des témoins principaux dans l'enquête judiciaire initiée sur la mort de Lindsay Aza. Le voisin de ce travailleur social a été appelé à témoigner en cour le mardi 11 décembre. Il a expliqué qu'il avait vu Lindsay Aza la veille de sa mort.

«Lorsque je l'ai vu, il n'y avait rien d'anormal», a-t-il fait savoir. Le voisin a toutefois précisé qu'il ne connaissait pas bien la victime malgré qu'ils travaillaient tous deux dans le social. Le témoin a poursuivi en indiquant que de chez lui, il pouvait voir chez son voisin et que c'est de cette manière qu'il a vu que Lindsay Aza s'était pendu.

Un autre témoin a, lui aussi, été appelé à la barre. Il s'agit d'un officer-in-charge affecté au poste de police de Terre-Rouge. Ce dernier a produit des photos sur lesquelles le travailleur social avait les pieds ligotés avec des lacets. Ses mains étaient, elles, attachées avec du raphia. L'officer-in-charge a également fait savoir qu'un ami proche du défunt est toujours recherché.

L'affaire se poursuivra le 28 mars 2019 avec le témoignage du Dr Sudesh Kumar Gungadin, médecin légiste. Ce dernier sera appelé à donner des explications sur le rapport médical qui a stipulé que Lindsay Aza est mort des suites d'une strangulation.

Pour rappel, Lindsay Aza avait été retrouvé pendu à son domicile le lundi 1er octobre 2012. Dans un premier temps, la police avait privilégié la thèse du suicide. Mais la famille du travailleur social avait rejeté cette éventualité car plusieurs zones d'ombres planaient autour de sa mort. La famille de Lindsay Aza est représentée par Me Erickson Mooneapillay.

Ile Maurice

Nouvelle-Zélande - Derniers adieux au mauricien décédé

Les funérailles de Mamad Moosid Mohamedhosen, 54 ans, se sont déroulées dans l'intimité. Ses… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.