Congo-Kinshasa: Garantir la surveillance pendant le vote - L'UDPS outille ses témoins

Il ne reste que dix jours avant la tenue des élections générales tant attendues, par l'ensemble de la population congolaise. Pendant ce temps, la classe politique demeure toujours dans les divergences quant aux questions liées à la machine à voter et au fichier électoral.

Ces deux majeurs défis sèment la confusion dans le processus électoral. Cependant, certains partis ayant pris l'engagement de participer aux élections avec ces décors, affutent d'ores et déjà leurs armes. L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social fait partie des ces regroupements politiques qui comprennent la pertinence de participer aux élections avec la machine à voter mise en place par la CENI. Tenez ! Depuis le 12 décembre, l'UDPS outille ses témoins électoraux.

Pendant 5 jours, soit du 12 au 16 décembre, ces témoins vont devoir développer des nouvelles méthodes sur la surveillance des élections. D'emblée, faut-il le signaler, cette formation s'inscrit dans le cadre de lutte contre toute tentative de fraude électorale qui serait causée par l'utilisation de la machine à voter. A en croire l'encadreur principal de cette activité, les témoins se sont formés sur l'aspect technique, c'est-à-dire, sur la maîtrise des NTIC, pour enfin assurer une surveillance électorale musclée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.