13 Décembre 2018

Angola: Le pays et l'Egypte passent en revue les accords de coopération

Le Caire — Une équipe technique a été constituée, mercredi, au Caire (Egypte) pour passer en revue les accords de coopération commercial entre l'Angola et l'Egypte qui remontent de 1983, tenant compte du nouveau contexte économique de deux pays.

La commission technique a été créée lors de la rencontre entre le ministre de l'Angola, Jofre Van-Dúnem Júnior et l'egyptien, Tarek Kabil.

Des questions liées aux relations bilatérales et aux projets d'investissement privé de deux Etats dans le cadre de la Foire Commerciale Intra-africaine (IATF/2018) a été au menu des entretiens.

Le ministre du Commerce et de l'Industrie de l'Egypte, Tarek Kabil a manifesté l'intérêt d'appuyer d'autres pays par l'installation des industries transformatrices pour renforcer les relations commerciales entre pays africains, surtout que cet Etat d'Afrique du Nord va assumer la présidence de l'Union Africaine.

Au cours de la rencontre, le ministre angolais a remis une missive du Chef de l'Etat, João Manuel Gonçalves Lourenço à son homologue égyptien, Abdul Fatah Khalil Al-Sisi, qui pour des raisons d'agenda n'a pu recevoir la lettre personnellement.

Outre la tenue de la première Foire Commerciale Intra-africaine, la même ville accueille, à partir de mercredi, la7ème réunion des ministres africaines du Commerce (AMOT) organisée par le Département du Commerce et Industrie de l'Union Africaine en vue d'accélérer l'établissement et le fonctionnement de la zone du Commerce Libre Continental Africaine (ZCLCA) et le plan de travail revu de transition. Cette réunion se termine ce jeudi.

Angola

João Lourenço aborde l'activité de GALP au pays

Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a reçu mardi en audience la présidente du conseil… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.