13 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Sinistre - Le domicile d'un enseignant part en fumée

Mathieu Bindé Appia, enseignant d'anglais au lycée moderne Leboutou de Dabou et sa petite famille sont sans domicile fixe depuis le 1er décembre. Et ce, suite à un incendie qui a tout emporté à son domicile de Batim 1 dans la commune de Yopougon.

Le jour des faits, comme les autres samedis matins, l'enseignant rejoint son club, pour une partie de sport. Rien ne présageait que cette date serait de triste mémoire pour les Bindé, logées dans un appartement de deux pièces d'un bâtiment R+1. Il est 11 heures, la mère de famille occupée à concocter le repas familial est surprise par une situation inhabituelle dans sa cuisine.

La bouteille de gaz de type B6 qu'elle utilise est prise de feu. L'épouse de l'enseignant tente de maîtriser la situation mais les flammes se montrent plus coriaces et atteignent le plafond. Les cris de détresse de la mère de la famille Bindé alertent le voisinage qui se mobilise.

Les enfants sont sécurisés. Avec les moyens de bord, les voisins tentent de maîtriser le brasier. La vitesse et l'intensité des flammes atteignent le salon et la chambre du couple. Les sapeurs-pompiers, arrivés plus tard, réussissent à circonscrire le feu, mais le bilan est lourd.

SOS

Des appareils électroménagers aux effets vestimentaires en passant par les documents administratifs, tout est parti en fumée. En plus d'une somme de 450.000 FCFA. Depuis cette triste date, Mathieu Bindé Appia, ses quatre enfants et son épouse sont dispersés chez des voisins en attendant de trouver une solution durable.

D'où l'appel de l'enseignant aux autorités étatiques et aux bonnes volontés afin de lui apporter assistance dans « cette difficile épreuve ».

Cote d'Ivoire

Entente Ghana-Côte d'Ivoire sur le cacao - «Une rupture historique»

Ivoiriens et Ghanéens ont réussi à imposer aux industriels de la filière cacao une taxe de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.