13 Décembre 2018

Gabon: Ndendé - Vers l'éradication des filaires

Des équipes de santé sillonnent le département de la Dola afin de détecter des cas de personnes atteintes de maladies parasitaires notamment la loase.

(Gabonews) : A l'initiative du ministère de la santé en collaboration avec l'Organisation mondiales de la santé "OMS", l'enquête de lutte contre les maladies parasitaires qui a débuté le 30 novembre dernier à travers les villages du département de la Dola, se poursuit à Ndendé jusqu'au 21 décembre prochain au quartier Mabengou sous la conduite de Jeanne Ndjoundou.

Des équipes mobiles et "statiques" vont de village en village et de quartier en quartier dans le but d'expliquer le bien-fondé de cette opération de santé publique et, surtout de prélever le sang puis voir si la personne est saine.

Des cas positifs sont déjà signalés avec une 1ère prise en charge. Il est remis au patient un antiparasitaire pour atténuer les effets de la filaire appelée Loase transmise par la loa loa causée par la piqure d'une mouche jaune ou chrysops. Il y a également l'onchocercose et la filaire lymphatique qui sont dans le viseur de cette recherche.

Toutes ces maladies se transmettent d'un homme touché à un homme sain. La cartographie de la recherche sur ces 3 types de filaires a eu lieu en 2014, le programme de lutte contre les maladies parasitaires entame la phase de traitement.

Gabon

KOULA MOUTOU - Jean Massima et Hugues Mbandinga Madiya célèbrent les mères

C'est parce que les mères sont précieuses que le député du deuxième arrondissement de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.