Tunisie: Deux nouvelles créations mondiales pour l'occasion

13 Décembre 2018

Pour Mohamed Salah Chekir, la musique est une passion, une vocation mais aussi une forme d'éducation importante, utile et nécessaire notamment pour les enfants et les jeunes.

La création de l'Association Monastir pour la musique contemporaine est l'aboutissement d'un rêve qu'il a toujours caressé. Celui de pouvoir réunir le plus grand nombre de jeunes et de moins jeunes amateurs autour de la musique contemporaine et d'organiser des rencontres réunissant des musiciens internationaux de renom qui animeront des master class et présenteront des concerts destinés au grand public.

Cette année, l'Association Monastir pour la musique contemporaine, en collaboration avec le ministère des affaires culturelles et l'Association de sauvegarde de la ville de Monastir a fait appel au quatuor espagnol Sigma Project et au grand compositeur espagnol José Maria Sanchez Verdu' pour une résidence de formation et de création au bout de laquelle deux nouvelles compositions verront le jour et seront interprétées lors du concert de clôture des Rencontres qui aura lieu samedi prochain, à partir de 19h00, au Palais des sciences de Monastir.

Le quatuor Sigma Project a vu le jour en octobre 2007. Il est composé de saxophonistes talentueux, à savoir Andrés Gomis, Ángel Soria, Alberto Chaves et Josetxo Silguero. Tout en essayant de révolutionner le paysage de la musique de chambre espagnole, ils mettent en dialogue le travail de compositeurs espagnols parmi les plus importants d'aujourd'hui (H. Parra, J.M Sanchez Verdu' et J.M Cué) et deux compositeurs italiens (S. Movio et G. Netti).

Leur engagement consiste à renouveler non seulement le répertoire de musique pour saxophone -- avec un intérêt particulier pour les œuvres symphoniques -- mais aussi l'espace et la mise en scène de concerts suscitant ainsi l'intérêt de nombreux compositeurs, et donnant lieu à des collaborations prestigieuses et des travaux originaux enregistrés par des labels tels que Deutsche Grammophon, Collegno, Verso et Sigma records.

Le quatuor est dirigé par le compositeur et chef d'orchestre espagnol José María Sánchez-Verdú dont la pédagogie occupe une place importante dans son parcours : il enseigne la composition à la Hochschule Robert Schumann de Dusseldorf en 2001, au Conservatoire supérieur de musique d'Aragon en 2008, et à la Hochschule für musik, theater und medien de Hanovre en 2014. Il a également enseigné à l'Académie de l'ensemble modern, la Biennale de Venise, l'Académie Sibelius à Helsinki, ainsi que dans plusieurs musikhochschule d'Allemagne (Munich, Brême ou Francfort).Il a reçu plusieurs prix et ses œuvres ont été jouées par des ensembles et des orchestres de renom.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.