13 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Liberté provisoire/Laurent Gbagbo - La décision de la CPI connue "en temps opportun"

Dans le cadre du procès "Le Procureur contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé", la Chambre de première instance de la Cour pénale internationale (Cpi), a, au cours d'une audience, ce jeudi 13 décembre 2018, analysé le maintien en détention et les conditions de mise en liberté provisoire des accusés.

Rappelons que la Chambre, selon son fonctionnement, examine de façon périodique la question de maintien en détention des accusés. La décision de la CPI sera connue "en temps opportun".

De l'avis des confrères sur place à La Haye qui ont suivi cette audience, tous les voyants sont au vert pour une libération provisoire de Laurent Gbagbo sous conditions. « Cependant la décision revient à la Chambre qui est souveraine au-delà des analyses. Pendant ce temps, il règne une atmosphère de veille de finale chez les pro-Gbagbo pour qui la libération de l'ex-président serait Noël avant l'heure », écrit le journaliste Abraham Kouassi sur sa page Facebook.

A propos de la tenue de cette audience un juge a émis une opinion dissidente. Pour lui, la question à trancher doit être celle de l'acquittement et non celle la liberté provisoire. S'agissant de la question de l'acquittement, elle ne pouvait être débattue qu'avec l'accord exceptionnel de la Chambre.

Cependant si la liberté provisoire est accordée à M. Gbagbo, il devra demeurer non loin de la Haye pour garantir sa comparution. Il faut noter que seul un acquittement peut conduire à un retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire.

Cote d'Ivoire

Pollution de la lagune Ebrié - Des experts français s'imprègnent du désastre

Gilles Warot de la société Sce et directeur du projet Fasep, projet de gestion des macros déchets… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.