13 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Cour des Comptes - Le Projet d'appui de l'Union européenne pour le renforcement des capacités salué par le président Diomandé Kanvaly

Durant 23 mois, des magistrats (auditeurs, conseillers référendaires et des conseillers), des documentalistes et greffiers de la Cour des comptes ont bénéficié d'un renforcement des capacités, dans le cadre du projet d'appui de l'Union européenne (Ue) à la Cour des comptes.

Pour célébrer la fin de cette session de formation, le président de la Cour des comptes, Diomandé Kanvaly, a reçu, ce jeudi 13 décembre, à son cabinet, à Abidjan-Cocody, une délégation de l'Union européenne (Ue) et des représentants d'Expertise France, agence chargée de l'exécution de ce projet.

Dans l'ambition de doter la Cour des compte ivoirienne, de fondements solides lui permettant à même de jouer le rôle de locomotive de la sous région, les participants ont eu droit à un voyage d'étude en France, notamment à la Cour des comptes de ce pays et dans les différentes chambres régionales des comptes, pour bénéficier de l'expérience de la France en matière de juridiction, de gestion des comptes publics et l'usage de ces fonds.

Ainsi, le contrôle juridictionnel, le contrôle non juridictionnel, l'audit de régularité, la mesure de la performance, l'évaluation des politiques et programmes etc ont été passés en revue. Tout comme la disposition de guide pour la gestion des collectivités territoriales, des établissements publics et des comptes de l'Etat.

« L'aide de l'Union européenne, constituent une contribution majeure à une bonne gouvernance financière de notre pays. En les réinvestissant dans l'exercice de nos missions, nous nous rapprocherons des standards internationaux d'une gestion transparente et efficace des finances publics », a soutenu le président de la Cour, Diomandé Kanvaly.

Il a remercié la délégation Expertise France pour la formation et l'Ue pour cet appui financier estimé à 200 millions Fcfa .

Un appui pour l'évolution institutionnelle, mais permettant aussi à la Cour de regarder l'avenir avec beaucoup de confiance, affirme-t-il. Avant souhaiter que cette collaboration entre la Cour des Comptes et l'Union européenne se poursuive.

Selon Charles Raudot Chatenoy, chef de section économie- gouvernance et secteurs sociaux, représentant l'ambassadeur de l'Ue en Côte d'Ivoire, grâce à cet appui, la Côte d'Ivoire va servir de modèle à l'Uemoa. Qui « va pouvoir s'inspirer des guides, comme elle le fait dans bien des domaines », souligne-t-il.

Rappelant que ce projet a permis d'atteindre certains résultats comme le renforcement des capacités organisationnelles, l'accompagnement de la mise en place de la certification des comptes de l'Etat, le renforcement des capacités techniques en termes d'évaluation de la performance etc.

La représentante d'Expertise France, Isabelle Valot indique que l'exécution de ce projet rend plus efficace les agents juridictionnels et contribuera pour cette jeune institution (la Cour des comptes a été installée en janvier 2018) d'être présente sur l'échiquier international.

Cote d'Ivoire

La ville de Tabou peine à se reconstruire après les élections de 2010

Située dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, à 400 kilomètres d'Abidjan et proche de la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.