13 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: N'Dayakro - Yao Souleymane François, nouveau président de mutuelle

Les ressortissants de N'Dayakro, sous-préfecture de Djangokro, région du N'Zi Comoé, à Abidjan, ont choisi leur président de mutuelle.

Le nouveau président de la Mutuelle de développement économique et social de N'Dayakro (Mudesda), sous-préfecture de Djangokro, est maintenu connu.

Il s'agit de Yao Souleymane François, instituteur à la retraite, choisi le 9 décembre 2018, au groupe scolaire Adjamé-Château, au cours d'une assemblée générale élective. Il était opposé à Kouassi Kouadio Berval, économiste de son état.

Le nouveau président a fait savoir que les défis à relever sont énormes. « Au niveau de la santé, l'éducation, des infrastructures routières, l'hydraulique villageoise, il y a beaucoup à faire.

Notre mutuelle doit s'atteler à tout mettre en œuvre afin de s'inscrire dans les voies de l'émergence prônée par le Président Alassane Ouattara. Mais avant tout, nous devons nous aimer pour plus d'efficacité », a indiqué Yao Souleymane François.

«N'Dayakro a un dispensaire, mais il n'a pas de maternité et cela demeure une véritable préoccupation. Nous avons un gros village qui comprend environ 2000 âmes et aujourd'hui, il est très difficile d'accéder à la sous-préfecture à bord d'un véhicule en cas d'urgence. Pour s'y rendre, la population doit marcher 7 kilomètres. Car notre route connaît une dégradation très avancée.

En temps de pluie, la situation devient encore plus grave. C'est à juste titre qu'en ma qualité de président de mutuelle, je vais dans l'urgence rencontrer le président du Conseil régional, Koffi N'Guessan dit "La taille", pour voir dans quelle mesure il peut nous aider», a rassuré Yao Souleymane François.

Se prononçant sur la question de l'orpaillage clandestin, il a proposé comme solution, la sensibilisation des villageois, la saisie des autorités compétentes afin que les décisions idoines soient prises pour le bien-être social des populations et de la région.

  • « Quand on parle d'orpaillage clandestin, c'est une chose qui n'est pas officielle. C'est pourquoi nous devons faire en sorte que cela soit réglementé », a-t-il conclu.

Cote d'Ivoire

Propos de Valentin Kouassi, président de la Jpdci urbaine

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d'Ivoire est en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.