14 Décembre 2018

Madagascar: Présidentielle - La question cruciale du report des voix

A Madagascar, à moins d'une semaine du second tour de l'élection présidentielle, les deux candidats sillonnent le pays pour tenter de convaincre les électeurs indécis, ainsi que ceux qui ont voté pour un autre candidat au premier tour. Andry Rajoelina est arrivé en tête avec 39,23% des voix, suivi de Marc Ravalomanana avec 35,35%. Les deux finalistes cherchent désormais à faire alliance avec un ou plusieurs petits candidats.

Report de voix, alliance, consignes de vote : à moins d'une semaine du scrutin, les négociations continuent. A eux deux, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana ont obtenu près de 75% de voix. Reste à convaincre ceux qui ont voté pour un autre candidat.

En troisième position, avec près de 9% des suffrages exprimés, Hery Rajonarmampiane a fait savoir qu'il n'appellerait pas à voter pour l'un ou l'autre des candidats. Loin derrière lui, le pasteur André Mailhol a également indiqué qu'il ne soutiendrait aucun des deux camps.

Reste la multitude de petits candidats ayant obtenu 1%, voire en dessous. La majorité ne s'est pas officiellement prononcée. Certains, comme l'ancien Premier ministre Jean-Omer Beriziky se sont ralliés au camp du candidat 13, Andry Rajoelina. Alors que l'ex-Premier ministre Olivier Mafal a rejoint le camp de Marc Ravalomanana.

Quelles que soient les consignes de vote, il n'y a aucune garantie qu'elles soient suivies.

La vraie course aux voix concerne les abstentionnistes, puisque 42,5% des électeurs inscrits sur les listes électorales n'ont pas voté au premier tour.

Madagascar

Rappel du principe de la légalité

Madagascar est citée en exemple en matière d'élection. Le scrutin présidentiel de 2018 est… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.