13 Décembre 2018

Angola: La ville de Mbanza Congo accueille un festival culturel international

Luanda — La ville de Mbanza Congo (province de Zaire) accueillera du 7 au 9 juillet 2019 un festival culturel appelé FESTICONGO, qui réunira les États de l'ancien royaume du Congo, à savoir le Congo (Brazzaville), la RD Congo, le Gabon et le pays hôte (Angola).

Le Cameroun, le Tchad et la Guinée équatoriale participeront également à l'événement, a annoncé jeudi à Luanda la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira, à l'issue de la deuxième réunion de la Commission multisectorielle pour la sauvegarde du Patrimoine culturel mondial, présidée par le président de la République, Bornito de Sousa.

Carolina Cerqueira a souligné que le FESTICONGO sera un grand événement artistique où seront présentées des expositions, parmi d'autres attractions, faisant allusion au deuxième anniversaire de l'inscription de la ville de Mbanza Congo sur la liste du patrimoine mondial.

Les autorités envisagent faire de la ville de Mbanza Congo l'un des modèles de la culture africaine et internationale, dans le cadre de la Biennale de la Paix, qui se tiendra en 2019 en Angola.

La Commission du patrimoine mondial de l'UNESCO a déclaré à l'unanimité que le Centre historique de la ville de Mbanza Congo, au nord de l'Angola, était classé au Patrimoine mondial.

Le Centre historique de Mbanza Congo, dans la province septentrionale de Zaire, est classé au patrimoine culturel national depuis le 10 juin 2013, condition indispensable à son inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

La candidature de l'Angola a souligné que le Royaume du Congo était parfaitement organisé lorsque les Portugais y sont arrivés au XVe siècle.

Semba - Candidat au patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Les autorités angolaises préparent la candidature du style musical SEMBA au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

" Nous pensons que notre Semba peut être candidat au patrimoine immatériel de l'humanité, mais il existe une série de procédures juridiques auxquelles nous devons répondre", a fait savoir la ministre de la Culture, Carolina Cerqueira.

Elle a dit qu'il y avait un exposé des motifs qui devra être préparé avec les experts et avec la participation de la société civile et d'autres institutions telles que l'Académie des Lettres.

Angola

La journaliste Luísa Rogério élue membre du Comité exécutif de la FIJ

La journaliste angolaise Luísa Rogério a été élue à Tunis (Tunisie), membre du… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.