Algérie: Droits de la femme - Les efforts de l'Algérie salués

Représentation de la femme au Parlement : L’Algérie occupe la 29ème place à l’échelle mondiale

Alger — Les efforts de l'Algérie en matière de promotion des droits de la femme ont été soulignés, jeudi à Alger, par les représentants du Conseil de l'Europe (CE), en référence notamment aux dispositions législatives prises dans ce sens.

"Nous sommes au bon endroit à Alger pour apprendre de la très bonne expérience algérienne sur les bonnes pratiques en matière des droits de la femme", a affirmé le directeur exécutif du centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, José Caroço, à l'ouverture du 2éme atelier régional pour la promotion du rôle des femmes.

Intitulée "Applications des lois relatives aux droits des femmes : partage des bonnes pratiques", cette rencontre est co-organisée par le ministère des Affaires étrangères (MAE), le centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe et le gouvernement portugais, en présence de la ministre de la Solidarité nationale, de la Condition de la Femme et de la Famille, Ghania Eddalia.

Après avoir rappelé qu'il s'agit de la 1ère rencontre du genre avec l'Algérie depuis son adhésion au centre Nord-Sud, en juin 2017, l'intervenant a souligné mis l'accent sur l'importance de cet atelier, estimant que la question des droits de la femme "est vitale pour le développement de nos sociétés".

Il a fait savoir que depuis 2011, un programme "spécial" est mené par le centre au niveau méditerranéen sur la question de la promotion des droits de la femme "conformément aux orientations du Conseil de l'Europe".

Lire aussi : Elaboration d'un guide pour la prise en charge des femmes victimes de violence

Il a précisé que cette thématique a été "à l'honneur" durant l'année en cours, rappelant, à ce propos "l'attribution de prix du centre Nord-Sud en 1996 à des femmes algériennes en hommage à leur combat pour la liberté et l'égalité".

Abordant à son tour les "avancées réalisées" par l'Algérie dans ce domaine, le chef du service de l'égalité et de la dignité humaine au Conseil de l'Europe, Daniele Cangemi, a évoqué l'arsenal législatif adopté par le pays en vue de lutter contre les différentes formes de violence dont sont victimes les femmes.

Dans une intervention par vidéoconférence, il a mis en avant la "disponibilité" du Conseil à "soutenir le processus de protection et de renforcement des droits de la femme, aussi bien en Algérie que dans le reste des pays de la rive sud de la Méditerranée".

Le même responsable s'est félicité, par ailleurs, des différentes initiatives régionales mises en place pour la concrétisation de cet objectif, citant notamment la Convention d'Istanbul, adopté en 2011 par le Conseil de l'Europe et portant sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.