14 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: MAV consumées et relance de la Miba - Fatshi met en garde !

Après le calvaire vécu à Bunia et l'annulation de la descente à Butembo, le mercredi dernier, le duo Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe a ainsi poursuivi sa campagne en province. Cette-fois-ci, les deux hommes ont entamé la tournée dans le Grand Kasaï, précisément à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï oriental où ils sont arrivés dans l'après-midi de jeudi 13 décembre 2018.

Peu avant leur atterrissage à l'aéroport, "Cap pour le changement", via la bouche autorisée de son Candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, n'a manqué de condamner les actes de "vandalisme" qu'ils ont vécus à Bunia où un groupe de personnes mal intentionnées a perturbé leur meeting dans ce coin du pays.

En cela, faudra-t-il ajouté l'annulation du voyage pour Butembo, une annulation qui, selon Félix Tshisekedi, a été causée par la crainte des Maï-Maï, qui seraient installés en route afin de perturber leur arrivée dans cette mythique ville. Qu'à cela ne tienne, les deux leaders de "Cap pour le Changement" ont tenu le meeting à Mbuji-Mayi hier, jeudi.

Dans son adresse aux habitants de la capitale du diamant, le candidat numéro 20 à la présidentielle a laissé entendre que l'incendie ayant causé des dégâts matériels importants dans l'un des entrepôts de la CENI, ne le concernait pas et que le régime en place partira en cas de la non-tenue des élections, conformément au calendrier publié le 5 novembre 2017, par la centrale électorale. «A partir du 24 décembre, s'il n'y a pas élections, nous appelons au départ du régime en place. Nous disons à la CENI que ça ne nous regarde pas», a déclaré Félix Antoine Tshilombo via son compte tweeter.

Comeback à Mbuji-Mayi

Lors de leur descente de l'avion, les deux leaders de l'opposition congolaise ont été accueillis en pompe par de milliers des militants venus jusqu'au tarmac de l'aéroport de Bipemba. Les douleurs et des plaies provoquées à Bunia et à Butembo où leur campagne a tourné au vinaigre, ont été soignées par cet accueil délirant. Tout Mbuji-Mayi était paralysé. Boutiques, magasins et marchés ont tourné au ralenti.

D'autant plus que toute la ville était mobilisée comme un seul homme, pour réserver un accueil de qualité à leur digne fils. Il sied de signaler que, dans la matinée de jeudi, avant l'arrivée de Fatshivit, le Gouverneur de province avait lancé un appel au calme aux militants de l'UDPS et de l'UNC de cette ville.

Speech

Le cortège qui accompagnait Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe est arrivé péniblement au lieu du meeting. La foule était immense. Certains observateurs estiment que c'est une première depuis le début de campagne électorale. Cela étant, dans son adresse à la population réunie à la place Bonzola dans la commune Kanshi, Félix Tshisekedi a promis de relancer la Miba une fois élu Président de la République. La restauration de la justice, mettre fin à l'impunité et l'amélioration des conditions sociales faisaient également partie des promesses faites par le candidat numéro 20 à la population de Mbuji-Mayi.

Congo-Kinshasa

Violences en Ituri - Plus d'une centaine de morts en cinq jours

Des décès ont été enregistrés en moins d'une semaine lors des attaques à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.