14 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Perspectives économiques /Adama Koné - « Que le statut de pays intermédiaire de la Côte d'Ivoire soit reconnu »

Adama Koné, ministre de l'Économie et des Finances, a souhaité jeudi 13 décembre 2018 que le statut de pays intermédiaire de la Côte d'Ivoire soit reconnu et harmonisé dans les différents rapports des partenaires techniques et financiers.

C'était à la faveur de la présentation du Rapport d'août 2018 du Fonds monétaire international (Fmi) à l'Auditorium de la Primature où il représentait le Premier ministre. « Nous voulons que le statut de pays intermédiaire de la Côte d'Ivoire soit reconnu et notifié dans les différents rapports !

Parce que nous sommes le seul pays à être présenté à la fois comme pays faible et intermédiaire selon différents rapports, alors que les performances économiques correspondent à la seconde catégorie », a-t-il lancé.

Tout en saluant la qualité du Rapport d'août du Fmi, Adama Koné a tenu à souligner que la résilience de l'économie ivoirienne est due à sa diversification progressive perceptive aux changements intervenus dans les parts de chacun des secteurs économiques. Ainsi, la part du secteur primaire est passée de 22,2 % en 2012 à 21,1 % en 2017.

Sur la même période, dans les secteurs secondaire et tertiaire, ces chiffres sont respectivement de 24 et 28 % et de 31 et 33 %.

Relativement à l'inquiétude soulevée par le Rapport sur l'impact néfaste que l'automatisation pourrait avoir sur la création d'emploi, le ministre de l'Économie et des Finances a indiqué que la Côte d'Ivoire travaille en faveur d'un scénario qui permettrait de profiter de cette 4e révolution (numérique) en conciliant la robotisation et les postes de travail.

Relativement à la soutenabilité de la dette, Adama Koné a rappelé que la dette est constamment suivie par un comité de surveillance qu'il préside.

Et Moussa Sanogo, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l'État, de préciser qu'un suivi trimestriel de la dette est fait. Moussa Sanogo a également indiqué que le niveau des exonérations fiscales est de 1,1 % du Pib nettement en-deçà des 2 à 3 % estimés par le Rapport.

De 30 à 38 % du poids de la Cedeao de 2012 à 2017

La remontée en puissance de l'économie ivoirienne est soulignée par le Rapport qui indique que le pays est en passe de retrouver sa place initiale dans l'économie de l'espace Uemoa, puisqu'il a atteint 38 % du poids de zone communautaire en 2017 contre 30 % au sortir de la crise en 2012, selon Jose Giron, Représentant résident du Fmi.

Jose Giron a aussi invité le gouvernement à élargir l'assiette fiscale et ne pas surtaxer le commerce extérieur, afin de faire évoluer la part des recettes qui, dans le budget, sont demeurées quasiment statiques entre 1995 et 2016.

Pour sa part, Dominique Desruelles a félicité la Côte d'Ivoire, parce que le Conseil d'administration de son institution a adopté la veille la 4e Revue du portefeuille avec la Côte d'Ivoire estimée à plus de 73,7 milliards de Fcfa.

Il s'est toutefois inquiété de la soutenabilité de la dette globale de l'Afrique qui a bondi de 20 points pour atteindre 57 % du Pib de la région.

Ces inquiétudes du Fmi sont partagées par la Banque mondiale. Le directeur des opérations de cette dernière institution, Pierre Laporte, a indiqué que la bonne gestion de la fertilité pourrait aider significativement à améliorer le Pib par tête jugé trop faible.

Il a ajouté qu'il faut plus de célérité dans l'arrivée de ressources au niveau des populations en plus de la lutte contre la corruption pour plus d'efficacité dans l'exécution des différents programmes.

Et Jean-Louis Menann-Kouamé de révéler que le secteur bancaire entend lancer un vaste mouvement de financement des Pme en début 2019 pour accompagner la politique gouvernementale de formalisation des activités informelles, à l'effet de contribuer à l'élargissement de l'assiette fiscale.

Cote d'Ivoire

Propos de Valentin Kouassi, président de la Jpdci urbaine

Le président national de la jeunesse urbaine du Parti démocratique de Côte d'Ivoire est en… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.