13 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Épidémie d'Ébola - Une alerte à l'hôpital général de Rutshuru

L'alerte a été donné par les équipes de riposte, suite au décès d'un malade interné dans l'hôpital qui a presenté des signes apparentés à l'épidémie. Un échantillon a été prélevé et le résultat du test de laboratoire s'est averé négatif.

Pour eviter que l'épidemie à virus Ebola ne se propage dans d'autres villes, les équipes de surveillance de Goma étaient à la recherche de six personnes, trois adultes et trois enfants, qui avaient été en contact avec un cas confirmé de Beni. Avant de recevoir les résultats des tests de laboratoire de leur proche décédé à Beni, ces six contacts s'étaient mis en route pour Goma, voyageant en deux groupes séparés. Ils devaient se rendre chez des proches vivant à Mabanga sud, un quartier de la ville.

Selon le ministère de la Santé, une mère et ses deux enfants ont été retrouvés au niveau de Kanyabayonga, dans la journée du 11 décembre, et ont accepté de repartir pour Beni, le temps de compléter leur période de suivi de vingt et un jours. Le deuxième groupe de voyageurs était composé des deux autres adultes avec le troisième enfant. Ce groupe est arrivé à Mabanga sud dans la nuit du11 décembre. L'enfant avait de la fièvre et les trois personnes ont alors été immédiatement transférées au Centre de traitement de Goma pour effectuer les tests nécessaires. Ces tests s'étant revelés négatifs, un convoi a ramené les trois voyageurs à Benis le 12 décembre, afin qu'ils poursuivent leur période de suivi dans leur zone de santé d'origine.

Rappelons que depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de cinq cent cinq, dont quatre cent cinquante-sept confirmés et quarante-huit probables. Au total, il y a eu deux cent quatre vingt-dix-huit décès parmi lesquels deux cent cinquante confirmés et quarante-huit probables. On note, par ailleurs, que cent soixante-quinze personnes ont été guéries. Par contre, cent cas suspects son en cours d'investigation. Entre-temps, la vaccination en ceinture élargie se poursuit dans les localités d'Otomaber, dans la zone de santé de Komanda, et d'Aloya, dans la zone de santé de Mabalako.

Congo-Kinshasa

Le fonctionnement de la Céni une fois de plus sous le feu des critiques

En RDC, la Céni est depuis quelques jours en fin de mandat. Son vice-président est le seul à avoir… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.