13 Décembre 2018

Algérie: L'économie innovante et le maintien de la paix, priorités du MIKTA

- Les ambassadeurs, accrédités en Algérie, des pays du MIKTA (partenariat entre le Mexique, l'Indonésie, la Corée du Sud, la Turquie et l'Australie) ont affirmé que "la promotion de l'économie innovante et la contribution au maintien de la paix dans le monde" constituent les priorités majeures de ce regroupement régional.

Lors d'une conférence organisée par l'université Alger 3 sur la contribution du MIKTA en tant que nouveau partenaire pour le développement, l'ambassadeure de l'Indonésie à Alger, Safira Machrusah, a indiqué que l'objectif principal de cette rencontre était de "faire connaitre le MIKTA aux étudiants et académiciens qui seront à l'avenir des dirigeants et des personnalités influentes dans la société".

Dans un exposé exhaustif sur le MIKTA, la diplomate indonésienne a expliqué que "c'est un ensemble consultatif régional et un partenariat informel de puissances moyennes, crée en septembre 2013, pour renforcer les relations et constituer une tribune informelle de concertation et de coordination entre ses pays, tous membres du G20.

Mme Machrusah, dont le pays assure la présidence du MIKTA en 2018, a fait savoir que l'Indonésie avait fixé, pour cette année, trois priorités principales, à savoir "la lutte contre le terrorisme, la réalisation de la sécurité internationale et l'économie innovante".

Elle a souligné, dans ce sens, "l'engagement de l'Indonésie à l'éradication du terrorisme en contribuant à la préservation de la paix mondiale et au renforcement de la coopération internationale", ajoutant que "le gouvernement indonésien pourrait, grâce à son rôle de concertation, partager son expérience et son expertise en matière d'extrémisme violent et son approche conciliant entre la prévention et la lutte outre l'exhortation au dialogue entre les religions".

Evoquant la promotion de l'économie innovante, l'ambassadeure a prôné "le développement d'autres sources pour réaliser, à l'avenir, la croissance", précisant que l'économie innovante est devenue, en Indonésie, un pilier important dans la croissance économique. "En plus d'offrir l'emploi à plus de 16 millions de personnes, cette économie n'a cessé d'augmenter sa contribution au PIB pour atteindre en 2016 les 7,3%, a-t-elle précisé.

Lire aussi : 10e Sommet des Brics : Un nouveau chapitre de la coopération internationale

Quant au maintien de la paix, l'Indonésie s'engage, selon sa représentante en Algérie, à atteindre son objectif d'assurer 4.000 éléments de maintien de la paix afin de consolider sa contribution à la préservation de la paix dans le monde notamment après son adhésion au conseil de sécurité de l'ONU, en tant que membre non permanent pour la période 2019-2020.

De son côté, l'ambassadeur de l'Etat de Turquie à Alger, Mehmet Poroy a évoqué, dans son intervention, les crises humanitaires dans le monde, notamment ces dernières années, affirmant que "l'ordre mondial actuel se trouve incapable de trouver des solutions à ces crises, devenues un lourd fardeau pour plusieurs pays".

Mettant en avant la contribution de son pays, lors de sa présidence, en 2017, du MIKTA" dans le renforcement de la sécurité et la lutte antiterroriste à travers, notamment le raffermissement du partenariat entre les différents pays.

Un partenariat concrétisé, a-t-il poursuivi, à travers une panoplie de mécanismes à l'exemple des rencontres de haut niveau ou encore de rencontres ministérielles bilatérales et quadrilatérales, au niveau régional, sous régional ou international. Evoquant la question de la migration, qui pèse sur son pays, à l'instar d'ailleurs de plusieurs pays dans le monde, il a rappelé que la Turquie accueillait 4 millions de migrants, dont 3.5 réfugiés syriens.

Face à cette "tragédie humaine", le diplomate turc a mis l'accent sur "l'urgence" d'asseoir une coopération commune afin de protéger ces personnes en leur garantissant un avenir meilleur, appelant, par la même occasion, la communauté internationale à "assumer ses responsabilités et à tenir ses engagements".

Lire aussi : Une Zone de libre-échange africaine tributaire du développement de l'industrie

Par ailleurs, l'ambassadeur des Etat Unis du Mexique à Alger, Gabriel Rosenzweig Pichardo a mis en avant le rôle que joue le Mexique dans le MITKA, à travers son implication dans la recherche de solutions concrètes.

Après avoir mis en exergue le défi de l'absence de sécurité dont souffrent plusieurs pays, lié essentiellement au trafic de drogue et à la corruption, le diplomate mexicain a fait savoir que ces phénomènes étaient "à la tête des préoccupations du gouvernement et du peuple du Mexique", 3ème force économique en Amérique latine.

Expliquant que la migration était un problème pour son pays, M. Rosenzweig Pichardo a estimé que la seule solution à l'affluence des immigrants de l'Amérique centrale vers le Mexique et les Etats Unis était l'amélioration des conditions de vie de ces populations, plaidant, dans ce sens, pour la mise en place d'un plan de développement urgent.

Pour sa part, l'ambassadeur de la Corée du sud à Alger, Lee Eun-yong a indiqué que son pays aspirait, à travers ce partenariat à la concrétisation de plusieurs objectifs, dont "la concrétisation d'un enseignement meilleur, de prestations de santé et la bonne gestion, la préservation de l'eau et la garantie de l'accès à cette ressource, ainsi qu'aux moyens de communication".

De même qu'il a mis en avant l'importance de l'énergie, de l'égalité des sexes, du changement climatique, des sciences et technologies et de l'innovation, considérant ce sont là "les fondements mêmes du développement durable". "La Corée du Sud œuvre, à travers l'établissement de la paix entre les pays, à transformer le monde en un espace meilleur permettant une vie décentre pour tous", a-t-il conclu.

Media

APS

Algérie

Messahel représente le président de la République au Forum économique de Davos

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, prendra part, mardi, en qualité de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.