13 Décembre 2018

Congo-Brazzaville: Album jeunesse - "Comme un million de papillons noirs" ou l'éloge des cheveux crépus

Hymne à la tolérance, au respect de la différence et de l'estime de soi, le livre de laura Nsafou est paru en 2017 aux éditions Bilibok.

"Comme un million de papillons noirs" c'est l'histoire d'Adé, une petite fille noire qui se voit agacée par ses amis à cause de ses cheveux crépus. Décrits comme sauvages et pas beaux, les cheveux afro naturels sont moqués et les fillettes ont du mal à les accepter, voire à se trouver belles avec. A cause des moqueries, Adé déteste ses cheveux.

Cependant, motivée par sa maman et ses tatas, Adé va découvrir en douceur la beauté de ses cheveux regorgeant de nombreux papillons endormis sur sa tête, qui petit à petit prennent leur envol.

Garni de poésies, d'esprit positif, de douceur, de chaleur, d'émotion, cet ouvrage égaille non seulement les tout-petits mais aussi les grands. Les couleurs sont éblouissantes et le design harmonieux pour refléter parfaitement les propos de l'auteur qui mettent en lumière le combat fastidieux de la différence naturelle. On peut bel et bien constaté que toute la représentation graphique est soignée.

Illustré par Barbara Brun, ce livre jeunesse de trente-six pages en couleur vendu à dix-sept euros, se présentant en format 26 x 21 cm avec une couverture cartonnée et une reliure cousue, se destine, au préalable, aux moins de 10 ans.

Déjà disponible en version française et bientôt anglaise, cette histoire s'inspire, tant du vécu de l'auteure que d'une phrase de la célèbre écrivaine noire américaine Tony Morrison, dans son roman "God help the child" : her clothes were white, her hair like a million black butterflies asleep on her head (ses habits étaient blancs et ses cheveux semblables à un million de papillons noirs endormis sur sa tête).

Qui est Laura Nsafou ?

Née en juillet 1992, en France, d'un père congolais et d'une mère martiniquaise, Laura Nsafou est une amoureuse de la littérature qui évolue également dans le domaine de la communication.

En 2009, alors qu'elle n'a que 17 ans, Laura publie son premier roman intitulé "Callie, juste vous et moi".

En 2013, la jeune écrivaine se fait mieux connaître sous le pseudonyme de Mrs Roots, nom de son blog, où elle publie sur la diversité des littératures africaines et afro descendantes et sur l'afro féminisme en France.

En 2017, elle assure son deuxième roman titré "A mains nues" qui raconte l'histoire d'une Suédoise d'origine somalienne qui souffre d'haptophobie (peur du toucher). " Comme un million de papillons noirs" est son troisième ouvrage paru quelques mois après le deuxième. Au nombre des auteures qui inspirent Laura figurent Toni Morrison et Léonora Miano.

Congo-Brazzaville

Au pays, les épreuves du baccalauréat ont commencé

74 216 candidats de différentes séries, répartis dans près de 200 centres ont… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.