Ile Maurice: Cascavelle - La congestion routière fait grincer des dents

14 Décembre 2018

C'est le nouveau calvaire des habitants de l'Ouest. Le carrefour à Cascavelle est devenu le nouveau point mort des usagers de la route quittant la région de Cascavelle, Flic-en-Flac, Tamarin ou Grande-Rivière-Noire.

Dès 7 heures le matin, le conducteur roulant en direction de Port-Louis se trouve bloqué dans un embouteillage, parfois même à partir du rond-point de Yémen. Dans l'après-midi, c'est dans les deux sens que la route est souvent bloquée. Outre la frustration des automobilistes, le village de Cascavelle se retrouve en plein milieu de cet engorgement.

Avec l'affluence du trafic routier, la route est congestionnée. De plus en plus de véhicules traversent ce village, parfois en trombe, sans tenir compte de la limite de vitesse, au grand dam des villageois. Et le village lui-même a fini par être gêné par les voitures qui le traversent.

Un mail a été adressé au ministère des Infrastructures publiques pour savoir si des plans sont prévus pour résoudre ce problème mais sa réponse est toujours attendue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.