14 Décembre 2018

Afrique: Ligue des Champions - Le Stade Malien en quête de revanche

Le Stade Malien joue ce samedi à Bamako l'Asec Mimosas en 16e de finale aller de la Ligue des Champions Total. Dans la capitale malienne on parle d'une revanche.

Aucun club malien depuis sa création, n'a goûté à la phase de poules de la lucrative Ligue des champions Total. Avec un sacre continental dans la Coupe de la Confédération 2009l, le Stade Malien est le seul au Mali à avoir remporté un trophée. Cette année, en Ligue des Champions Total cette fois, les Blancs de Bamako espèrent trouver une source d'espérance dans ce passé glorieux.

« C'est très important pour nous et pour toutes les personnes impliquées », déclare le défenseur du Stade, Issiaka Samaké.

« Nous voulons faire le plein à domicile. Ce sera un grand pas en avant pour le club et j'espère que ce rêve n'est pas une lubie ».

Issiaka Samaké est l'un des éléments clés de l'équipe actuelle. Agé de 24 ans, le défenseur a connu une année 2018 inoubliable. Après avoir largement contribué au succès de l'équipe dirigée par Nouhoum Diané en Coupe nationale, alors que le championnat est interrompu depuis près de deux saisons, et obtenu ainsi le ticket pour la Ligue des champions, le défenseur a fait ses débuts internationaux seniors en octobre dernier. Il avait été appelé pour pallier l'absence d'Aboubacar Kouyaté, blessé.

« La phase de poules de la Ligue des Champions Total sera la cerise sur le gâteau d'une année mémorable sur le plan personnel. Je suis très impatient et j'ai hâte de jouer ce match aller. J'ai hâte de voir ce qu'on peut faire samedi », lance-t-il.

Les yeux rivés sur l'Asec Mimosas

L'adversaire du Stade Malien est un ancien champion d'Afrique des clubs, l'ASEC Mimosas. Mais c'était il y a très exactement vingt ans.

En plus de posséder l'avantage de jouer la première manche à domicile, le Stade Malien aura le soutien de tout un peuple pourtant sevré de football depuis presque deux saisons. Mais en face il y a du répondant.

« C'est toujours bien de se mesurer à des joueurs de qualité et de voir ce que l'on peut faire », poursuit l'ancien défenseur de l'équipe nationale des moins de 20 ans de 2013. « Ce sera un grand match. Il y a pas mal de paramètres qui ne sont pas en notre faveur. Nous sommes une équipe jeune mais qui ne manque pas d'ambition. Nous voulons réaliser notre rêve, le rêve des Maliens et nous voulons montrer de quoi nous sommes capables », affirme Issiaka « Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour envisager la qualification ».

Dix-sept ans après, le Stade retrouve l'Asec

En 2001 les deux formations s'étaient rencontrées en seizième de finale de la Ligue des champions. Chaque équipe ayant gagné son match sur un score identique (2-0) ce sont les tirs au but qui avaient départagé les deux clubs. Et au Stade Modibo Keita, à Bamako, après l'échec du capitaine malien Boubacar Guèye, ce sont les Mimos qui s'étaient qualifiés. A Bamako, les supporteurs du Stade Malien n'ont pas oublié. D'où cet espoir de revanche entretenu dans les quartiers de la capitale.

Afrique

Cyclisme - Les Debesay ont encore frappé aux Championnats d'Afrique

Comme en 2018, l'Erythréenne Mosana Debesay et son frère Mekseb Debesay ont été… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.