14 Décembre 2018

Afrique: Déjà les seizièmes de finale des Coupes interclubs Total

Contraintes du nouveau calendrier obligent, neuf jours après les matches retours du tour préliminaire, les compétitions interclubs entament leurs seizièmes de finale qui doivent être bouclés le 22 décembre.

Il n'y aura que quinze matches dans la Ligue des Champions Total. L'Espérance de Tunis, championne d'Afrique 2018 se trouve aux Emirats Arabes Unis pour la Coupe du Monde des clubs et n'entrera dans la compétition qu'à partir de la phase de poules.

Dans la Ligue des Champions, on suivra en priorité l'entrée dans la compétition d'Al Ahly, de l'AS Vita Club, du TP Mazembe et du Wydad de Casablanca, qui avaient été exemptés du premier tour.

Le finaliste malheureux de l'édition 2018, Al Ahly n'a, a priori, rien à craindre du néophyte éthiopien, Jimma Aba Jifar, qui a eu beaucoup de mal au premier tour à venir à bout des Djiboutiens de l'ASAS Telecom. Autre finaliste malheureux, en Coupe de la Confédération Total cette fois, l'AS Vita Club, va en découdre avec le champion du Lesotho, Bantu FC. Ce n'est pas faire injure à ce dernier d'avancer que ce serait un grand exploit, pour lui, d'éliminer la grande machine de Kinshasa, avide de gommer au plus vite son échec contre le Raja de Casablanca.

Plus délicate s'annonce, pour son compatriote et grand rival national le TP Mazembe, la double confrontation avec Zesco United, sans doute le match le plus intéressant parce que très ouvert entre deux équipes possédant une véritable assise.

Enfin une question: le Diaraf de Dakar, en dépit de la montée en puissance du football sénégalais possède-t-il la qualité de joueurs pour faire face au Wydad Athlétic Club de Casablanca, champion d'Afrique il y a une année ? Au premier tour le club dakarois a éprouvé une grande difficulté, aux tirs au but, à se défaire des Togolais de l'US Koroki, inconnus au bataillon jusque là.

Par ailleurs il y aura quelques derbys régionaux comme Nkana FC (Zambie) et Simba SC (Tanzanie) ou Stade Malien (Mali) - ASEC Mimosas - Côte d'Ivoire dont l'issue demeure incertaine et dont on peut espérer au moins une forte réussite populaire.

La Coupe de la Confédération Total est, elle, une équation à seize inconnues. En conséquence on regardera les performances des clubs les plus cotés, à commencer par le Zamalek, précisément parce que cela fait longtemps qu'il est en perte de vitesse. A priori il ne devrait pas redouter Coton Tchad. L'Etoile du Sahel, un des grands clubs tunisiens va accueillir le Stade d'Abidjan.

Une fois qu'on a rappelé que le club ivoirien fut le deuxième à figurer au palmarès de la Coupe des clubs champions, il y a quand même plus de cinquante ans, on l'imagine mal déstabiliser la grande équipe de Sousse. L'Ashanti Kotoko de Kumasi est une légende du football africain mais le club ghanéen comme tous ses compatriotes semble en retard par rapport aux grandes cylindrées actuelles du continent.

Le football ghanéen n'est plus magique, il ne fait plus peur. Et il a du mal à sortir des stars. Parmi les matches à suivre, il faudra s'intéresser à un duel du Nord entre la Renaissance Sportive de Berkane en pleine ascension ces derniers mois et Al Ittihad de Tripoli. En dépit de toutes leurs difficultés, de leur obligation de ne jamais jouer chez eux, devant leur public, les clubs libyens parviennent à maintenir un très bon niveau de compétitivité, on ne le dira jamais assez.

Surprises ou pas surprises, il est difficile de le savoir.

Afrique

Les pays peuvent accroître les recettes publiques de 12 à 20 % du PIB, selon la CEA

La Commission Économique pour l'Afrique (CEA) soutient que les pays africains peuvent accroître les… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.