14 Décembre 2018

Sénégal: Publication de la carte électorale, inscription de Karim Wade sur les listes - Aly Ngouille Ndiaye «déboute» encore l'opposition

La carte électorale permet aux électeurs de savoir où est-ce qu'ils vont voter, lors des prochaines joutes. C'est la précision du ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui trouve que ladite carte n'est pas pour l'opposition, encore moins pour le pouvoir.

En marge de la cérémonie de lancement de la distribution du matériel électoral hier, jeudi 13 décembre, le ministre de l'Intérieur a ainsi répondu à l'opposition qui réclame la mise à disposition instante de la carte électorale. Non sans préciser qu'il organisera la prochaine présidentielle et que Karim Wade n'est effectivement pas inscrit sur les listes électorales.

Depuis un certain temps, l'opposition continue, au delà du fichier électoral, de réclamer la carte électorale. Mais, elle fera vite de déchanter, dans la mesure où le ministre en charge de l'élection présidentielle ne semble pas être dans les dispositions de la mettre à sa disposition.

En effet, en réponse à cette réclamation, en marge de la cérémonie de lancement des opérations de distribution du matériel électoral tenue hier, jeudi 13 décembre, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a clairement fait savoir que ladite carte est destinée à tout le monde, plus précisément aux électeurs.

Il explique, en fait, que cette dernière devrait servir à chaque électeur pour savoir où il va voter. Donc, en termes clairs, poursuit-il, ladite carte «n'est ni pour l'opposition ni pour le pouvoir» et que sur elle «on ne mentionne même pas de parti politique».

Pour revenir aux raisons qui font que jusque-là, ladite carte n'est pas encore disponible, le ministre Aly Ngouille Ndiaye convoque le Code électoral qui dit qu'il est prévu de «la stabiliser à un mois avant l'élection». La raison est toute simple.

«C'est parce qu'il peut y avoir des évolutions», renseigne-t-il. Selon lui, un électeur peur demander à voter dans tel bureau, mais qu'il peut arriver que le nombre requis dans ce bureau soit dépassé. En ce moment, «il faut forcément l'éclater», précise-t-il.

Ou encore, il se pourrait que des gens veuillent se rapprocher de leur bureau de vote, car il arrive que certains fassent beaucoup de kilomètres pour seulement voter, livre-t-il.

Toutefois, même si la loi prévoit un mois avant le jour du scrutin, ce qui veut dire le 24 janvier prochain, Aly Ngouille Ndiaye indique que ses services sont disposés à le faire avant, s'ils finissent de stabiliser ladite carte.

Se prononçant, en outre, sur le cas du candidat du Pds, Karim Wade, qui aurait reçu une carte d'identité sur laquelle il est mentionné «n'est pas inscrit sur le fichier électoral», le ministre de l'Intérieur n'exprime aucune surprise.

Au contraire, selon lui, «c'est le contraire qui m'aurait étonné». D'autant plus qu'il est indéniable que tout le monde sait que «Karim n'est pas inscrit sur la liste électorale. Il ne peut pas y avoir autre chose».

ALY NGOUILLE NDIAYE CONFIRME POUR L'ORGANISATION DES ELECTIONS

A noter, par ailleurs, que les réclamations de l'opposition, celles d'avoir une personnalité neutre à la tête de l'organisation de l'élection prochaine, semblent tomber dans l'oreille d'un sourd. En effet, le chef de l'Etat Macky Sall n'est pas dans la dynamique de changer de ministre de l'Intérieur.

En tout cas, le ministre Aly Ngouille Ndiaye reste certain que ce sera lui, et pas quelqu'un d'autre, qui organisera la présidentielle prochaine.

Il l'a fait savoir hier, indiquant que «tout semble estimer que je vais l'organiser». Il a, dans la même logique, informé qu'il y a suffisamment de matériel électoral pour l'organisation de la présidentielle et de des élections locales.

«Si vous prenez l'élection présidentielle, nous avons 2 fois le matériel dont on a besoin. Parce que nous avons environ 15 mille bureaux de vote et environ 35 mille urnes, et aussi parce que lors des locales, nous aurons 2 urnes par bureau», se félicite-t-il. Il n'a pas manqué de rassurer que 10 jours avant le jour du scrutin, tout le matériel sera à proximité des bureaux de vote.

Sénégal

Résolutions du Conseil des Ministres de l'UMOA tenue à Dakar, le 22 mars 2019

Le Conseil des Ministres de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a tenu sa première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.