Sénégal: Incongruité à propos du fichier électronique de parrainage - Abdoul Mbaye interpelle le Conseil constitutionnel

14 Décembre 2018

Abdoul Mbaye, le président de l'Act, est convaincu de l'existence d'une grosse «incongruité» dans la restitution des parrainages sur fichiers électroniques telle que demandée par le ministre de l'Intérieur.

L'ancien chef de gouvernement a saisi de ce fait le Président du Conseil constitutionnel, Pape Oumar Sakho, afin de l'informer de l'impossibilité de renseigner le modèle de fiche électronique par région en respectant d'autres conditions imposées par le même arrêté qui le définit.

En l'occurrence, l'arrêté n°20025 du 23/08/2018 fixant le modèle (format papier et électronique) de la fiche de parrainage. Là, Abdoul Mbaye informe avoir noté une ambiguïté dans la formulation de l'article 3 stipulant que « la version électronique est constituée de fichiers de Format Excel et comporte autant de fichiers que de régions ou de représentations diplomatiques concernées».

En somme, une feuille Excel par région. De même, l'Act et son patron disent relever des incohérences pour ce qui concerne « l'identification du délégué régional et du collecteur de parrainages et la date de collecte».

Toutes choses sur lesquelles les services de la Direction Générale des élections saisis pour connaître de l'attitude à observer pour le renseignement conforme des fichiers électroniques de parrainage, n'ont pas apporté de réponses satisfaisantes.

Or, notent Abdoul Mbaye et cie, «l'unique possibilité de respecter l'arrêté n°20025 du 23/08/2018 en son article 3, 3°) obligeant à préciser l'identification du collecteur de parrainages et de la date de collecte, consisterait à ouvrir autant de fichiers-feuilles Excel que de collecteurs, et à ranger ces différentes feuilles Excel dans un classeur Excel ouvert par région ».

Pour démêler cet imbroglio, l'Act et son candidat Abdoul Mbaye disent avoir interpellé le Conseil constitutionnel, en raison des délais de remise des dossiers qui courent depuis le 11 décembre 2018, et du peu de temps restant, pour que Pape Oumar Sakho et cie informent en urgence de la conduite à tenir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.