14 Décembre 2018

Cameroun: Diplomatie - Deux nouveaux ambassadeurs accrédités

Leurs excellences Vivian Loss Sanmartin du Brésil et Khare Diouf du Sénégal ont présenté leurs lettres de créance au président Paul Biya hier.

Le corps diplomatique accrédité au Cameroun s'est enrichi de deux nouveaux membres hier, avec la présentation des lettres de créance des nouveaux ambassadeurs de la République fédérative du Brésil et de la République du Sénégal au président Paul Biya. Selon un rituel protocolaire bien huilé, le premier à fouler le parvis du Palais de l'Unité hier est le plénipotentiaire du Brésil. Il était exactement 12 h, lorsque S.E. Vivian Loss Sanmartin a présenté au président de la République, Paul Biya, en même temps que celles de rappel de son prédécesseur, les lettres par lesquelles elle est accréditée au Cameroun en qualité d'ambassadeur de la République fédérative du Brésil. Le chef de l'Etat a ensuite présenté à la diplomate brésilienne, ses plus proches collaborateurs. Notamment Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieures, Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo, ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, le général de brigade aérienne, chef d'état-major particulier du président de la République, Emmanuel Amougou, le lieutenant-colonel, commandant la Garde présidentielle, Raymond Jean Charles Beko'o Abondo. Le président Paul Biya s'est ensuite fait présenter les collaborateurs de l'ambassadeur, puis les deux personnalités se sont retirées pour un entretien à huis clos.

Au sortir de cette phase, sous la conduite du protocole d'Etat, la diplomate brésilienne a passé les troupes en revue, composées d'une compagnie à trois sections de la Garde présidentielle, commandée par le chef de bataillon Anicet Hongbo Ndong, commandant du 2e groupement spécial d'intervention de la GP, avant de suivre l'hymne national de son pays exécuté par la musique de cette unité d'élite. Le même cérémonial s'est répété une heure plus tard lorsque S.E. Khare Diouf, ambassadeur du Sénégal a été introduit auprès du président de la République.

À leur arrivée, les deux diplomates ont écouté l'exécution de l'hymne national du Cameroun. S'agissant de la diplomate brésilienne, il convient de relever qu'elle est née le 12 mai 1965 à Porto Alegre. Titulaire d'un doctorat, option diplomatie, elle a commencé sa carrière en 1994 comme 3e secrétaire de l'ambassade de son pays à Moscou. De 2008 à 2012, elle était conseillère, chef de la section Energie à l'ambassade du Brésil en Argentine. Avant sa nomination au Cameroun, elle occupait le poste de ministre conseiller, chef de la chancellerie à l'ambassade du Brésil à Vienne en Autriche.

Pour sa part, âgé de 46 ans, S.E. Khare Diouf est titulaire d'un brevet de l'Ecole nationale d'administration du Sénégal, option diplomatie. Sa carrière a commencé en 2002 à la direction Afrique-Asie du ministère des Affaires étrangères de son pays. Il a ensuite été en poste dans les représentations diplomatiques du Sénégal en Guinée Bissau, au Portugal, au Japon, avant de revenir au ministère des Affaires étrangères à Dakar. De 2013 à 2015, il occupe les fonctions de ministre conseiller à l'ambassade du Sénégal en Gambie. De 2015 à sa nomination au Cameroun, il était ministre conseiller à l'ambassade du Sénégal à Bruxelles en Belgique.

Li

Cameroun

Après le deuil national accordé aux seuls militaires, les policiers crient à la discrimination

Le 17 juin dernier, le président de la République, Paul Biya, a pris un décret instituant une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.