14 Décembre 2018

Cameroun: Hold-up électoral - Une démonstration de force annoncée le 15 décembre à Paris

Les Camerounais de la diaspora et amis du Cameroun se donnent rendez-vous ce samedi 15 décembre 2018 de 13 à 17 heures à Paris, pour dénoncer le hold-up électoral du 7 octobre dernier au Cameroun et la violence aveugle entretenue par le pouvoir au Cameroun dans les régions du nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun.

Pour cette raison , les manifestants veulent que Monsieur Biya vide le plancher.

Les manifestants, avec à leur tête le "Général Wanto",par ailleurs, président du Conseil des Camerounais de la Diaspora (CCD) et initiateur de cette manifestation, veulent porter leur message aux institutions nationales et internationales jugées souvent trop timides face aux sanctions qu'elles pourraient prendre à l'égard du régime de Yaoundé.

Selon les organisateurs de cette manifestation, "suite au mouvement de contestation des gilets jaunes ,la police française étant débordée, préconise les meeting au lieu des marches".

A cet effet, à cet effet , " les manifestants doivent se retrouver ce samedi à la Place de la République à partir de 13 heures pour dire non au hold up électoral au Cameroun ", pouvons lire dans une dépêche signée ce jour (14/12/2018, ndlr) de Gervais Younkep, membre du comité d'organisation de ladite manifestation.

La manifestation en concertation avec la police française aura lieu à cet effet à la Place de la République dès 13h avec au programme:

- Lieu : METRO REPUBLIQUE ( L3, L5, L8, L9, L11 )

- Date: SAMEDI 15 décembre 2018

13h : Début du Rassemblement, Sit-in, Animation

14h : Prises de Parole

15h-16h: Messages aux Institutions

16h-17h: Messages de Fin et Mot d'ordre.

A Paris tout comme dans plusieurs autres pays, où des manifestations similaires sont organisées, ces dernières qui se veulent symboliques selon les organisateurs ont pour but de soutenir les victimes de la répression des libertés publiques au Cameroun, spécialement dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ; demander la Libération totale et non partielle de toutes les personnes détenues dans le cadre de la crise anglophone, demander l'ouverture d'un Dialogue National Inclusif sur la crise anglophone et la réforme des institutions électorales, dénoncer le hol-up électoral du pouvoir RDPC à l'issue de la récente élection présidentielle

D'autres actions fortes dont le contenu n'est pas révélé à la presse sont annoncées

Cameroun

17 Militaires Tués À Darak - Une Journée De Deuil National Instituée

Un décret du président de la République signé le 17 juillet 2019 déclare le vendredi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.