Algérie: Ouverture du 8e Festival national de la création féminine

- Une exposition rassemblant les oeuvres d'une quarantaine de créatrices dans les domaines de la photographie d'art, de la peinture et de l'artisanat, a été inaugurée jeudi à Alger à la faveur du 8e Festival national de la création féminine.

Cette édition qui se tient au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, et inaugurée par le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, est placée sous le thème "Jeunes regards sur les arts" exposant ainsi les travaux d'élèves et apprenties chapeautées par d'anciennes participantes à ce festival.

Pour la première fois cette année le Festival de la création féminine ouvre ses portes à des plasticiennes comme Djazia Berber, qui propose un travail abstrait explorant les nuances, le mouvement et une forme particulière de symétrie et d'effet miroir, l'illustratrice Brahami Madina exposant une série de portraits au crayon ou encore Samah Ould Arab qui a dévoilé des toiles réalisés en digital painting.

De jeunes plasticiennes ayant participé en avril dernier à la manifestation "Le printemps des arts "ont exposé de nouveau leurs oeuvres à l'instar de Hadjer Boughanem qui apporte une conception contemporaine en diversifiant les supports et en s'essayant, en plus de la peinture, à la sculpture, et de Ismahane Mezouar.

Avec les paysages urbain comme principal source d'inspiration, les photographes et graphistes Khadidja Zouaoui, Yasmine Lababou, Celia Ameur, Imène Nesrine Kerdel et Meryam Meghfour exposent leurs oeuvres.

Pour le volet artisanal, la commissaire du festival, Hamida M'hamsadji Agsous, a indiqué avoir "contacté les exposantes des précédentes éditions pour exposer les úuvres de leurs élèves et apprenties" dans les domaine du tissage, de la mosaïque, de la céramique ou encore de la poterie.

Le tissage traditionnel a vu la participation de six exposantes qui ont reproduit les techniques ancestrales de cet art au même titre que la broderie. Des métiers où les artisanes ont reproduit et revisité les costumes traditionnels pour créer des objets actuels et utiles au quotidien.

Pour leur part, Nawal Madani, Lynda Lalaoui et Hafsa Zoubida Ghalem proposent au visiteur des úuvres en céramique, des décoration et des meubles ornés de mosaïque ou encore des tableaux ou la mosaïque remplace la toile et le peinture.

Le 8e Festival national de la création féminine se poursuit jusqu'au 17 décembre et prévoit des conférences sur la photographie et les métiers de l'image et sur l'art de la broderie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.