Mali: La gomme arabique malienne dans tous ses états à la Foire HI Europe 2018

communiqué de presse

L'ITC accompagne une délégation d'exportateurs maliens de gomme arabique à une foire alimentaire internationale à Francfort

Une délégation malienne d'exportateurs de gomme arabique a participé à la foire Health Ingredients Europe (HI Europe) 2018 qui s'est tenue à Francfort du 27-29 novembre 2018. Cette foire a été l'occasion pour les exportateurs maliens de présenter les différentes variétés de la gomme malienne et surtout d'établir des contacts avec des importateurs présents à la foire.

La gomme arabique (ou meska horra ou encore gomme d'acacia) est une résine naturelle et végétale très prisée pour ses nombreuses vertus reconnues depuis des millénaires.

En raison de la forte demande mondiale - 106 000 tonnes par an -, la gomme arabique constitue une filière à haut potentiel d'exportation. En 2015, seuls 60% de la demande mondiale a été couverte pour une demande non satisfaite d'environ 48 000 tonnes. Les exportateurs maliens ont dès lors une carte indéniable à jouer. Il est également important de prendre en compte l'implémentation des unités de transformation qui sont essentiellement concentrées en Europe et aux Etats Unis. Par exemple, la gomme transformée en poudre vaut sept fois le prix du produit à l'état brut.

Comme le confirme Monsieur Mohamed Sidibé, Consultant national de l'ITC au Mali : « La gomme arabique représente un marché très important pour le Mali, un marché porteur. À l'heure actuelle, l'offre est fortement inférieure à la demande, malgré la libéralisation de la commercialisation ».

En dépit du potentiel de production existant, les exportations de gomme arabique du Mali restent en deçà des attentes et ce, malgré la hausse des exportations en 2016 où le Mali a exporté 5 760 tonnes environ, soit 3400 tonnes de plus qu'en 2015. La France est le premier pays importateur de la gomme arabique du Mali, notamment les sociétés NEXIRA, Robert & Allan. Suivent ensuite les Etats-Unis d'Amérique, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Inde, l'Albanie, la Suède et la Suisse. Au Mali, la récolte et le tri de la gomme arabique destinée à l'exportation sont réalisés à 100% par les femmes. Ces activités constituent donc une source de revenus essentielle pour ces femmes issues des zones gommifères du Mali.

Positionner la gomme arabique sur les marchés mondiaux

L'ITC est un partenaire privilégié du Mali pour la valorisation de la filière gomme arabique. En collaboration avec le Cadre intégré renforcé (CIR), il a pour mission de renforcer le positionnement de la gomme malienne sur le marché mondial et d'en augmenter ainsi la part des exportations. Cette collaboration s'inscrit dans le cadre du projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière gomme arabique au Mali dont l'objectif consiste à améliorer les revenus des acteurs de la filière.

C'est dans ce contexte que l'ITC a accompagné une délégation d'exportations maliens de gomme arabique à la foire internationale Health Ingredients Europe 2018, qui s'est tenue à Francfort du 27-29 novembre. La participation de la délégation malienne à cet événement d'envergure internationale fut une opportunité fructueuse d'accroître la visibilité du produit, d'établir des contacts et des partenariats.

Les prochaines étapes consisteront à faire le suivi avec les potentiels importateurs de gomme malienne, la réalisation de forages sur les sites des plantations, le renforcement des capacités des femmes des zones gommifères, une mission commerciale aux Etats-Unis prévus pour le premier semestre de 2019 et la réalisation d'une étude de faisabilité pour l'implantation d'unités de transformation de gomme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ITC

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.