14 Décembre 2018

Sénégal: Un officiel plaide pour l'accroissement des financements en faveur de la planification familiale

Dakar — Le secrétaire général du ministère de la Santé et de l'Action sociale, Alassane Mbengue, a appelé vendredi les bailleurs de fonds à accroître leurs financements en faveur de la planification familiale.

"Les défis à relever sont nombreux. Nous invitons les bailleurs et tous les partenaires à accroître les financements pour soutenir la planification familiale", a indiqué M. Mbengue, en procédant à la clôture de la 7ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou (12 au 14 décembre à Dakar).

Ce partenariat, lancé en février 2011, a été fondé par neuf pays de l'Afrique de l'Ouest francophone (Mali, Niger, Mauritanie, Sénégal, Côte d'Ivoire, Bénin, Burkina Faso , Guinée Conakry, Togo), qui ont reconnu l'urgence d'agir ensemble en faveur de la planification familiale.

Selon Alassane Mbengue, les défis à relever sont "l'inclusion des jeunes dans la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes, le maintien des acquis, la délégation des tâches et la synergie des actions, mais surtout les financements domestiques en faveur de la planification familiale".

Pour le directeur régional du Fonds des Nations unies pour la population en Afrique de l'Ouest et du Centre, Mabingué Ngom, " la voie des jeunes est entendue". Il a promis qu'ils "seront" dans le plan d'action de 2019.

Le Partenariat de Ouagadougou est constitué d'une part par les gouvernements des neuf pays fondateurs, de la société civile avec les jeunes et le secteur privé, et d'autre part, des bailleurs de fonds qui les accompagnent.

L'objectif principal est d'atteindre au moins 2, 2 millions

d'utilisatrices additionnelles de méthodes de planification familiale dans les neuf pays concernés d'ici 2020.

Sénégal

CAN-2019 (Finale) Sénégal - Algérie (0-1) - Le rêve de tout un peuple se réalise

Le rêve de plus de 42 millions d'Algériens s'est réalisé vendredi soir, après la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.