14 Décembre 2018

Sénégal: Un hôpital des Iles Canaries vu en exemple de partenariat public-privé

Las Palmas (Iles Canaries) 14 déc (APS) - L'hôpital San Roque Maspalomas, situé au sud des Iles Canaries (Las Palmas), est un modèle de structure recevant des patients relevant du système de couverture sanitaire du gouvernement local comme du privé, dont différentes nationalités venues en touriste dans la région.

Les services de l'établissement sont à 80% pour le public et 20% pour les patients privés, essentiellement des étrangers de toutes nationalités venus en touriste, explique son médecin-chef, docteur Antonio Acosta Socorro.

D'où la mise en place d'un service d'interprétation dans plusieurs langues pour communiquer avec les patients touristes.

Le docteur Antonio Acosta Socorro recevait, en compagnie de l'infirmière-major, des journalistes sénégalais pour une visite de presse, mercredi, en présence des membres de l'association publique privée "Gran Canaria Spa, Welness Health" dont l'hôpital est membre.

L'hôpital San Roque Maspalomas est de cette manière devenu "un centre de référence et d'excellence" de cette zone de l'île, à 65 km de la capitale des Iles Canaries, Las Palmas, à côté de l'hôpital Rocca, beaucoup plus petit.

"Dans cette zone, il y a 120 000 habitants résidents, doublés par le nombre de lits pour les touristes dont le plus grand nombre sont d'âge avancé, ils ont besoin d'assistance sanitaire régulière ou ponctuelle", a expliqué le docteur Antonio Acosta Socorro.

Il renseigne que cela justifie les enquêtes de satisfaction des usagers régulièrement menées et dont les résultats sont certes encourageants. Mais, sur 7000 personnes hospitalisées par an, certains manifestent naturellement un mécontentement sur des points précis concernant les prestations offertes, selon le médecin-chef.

"En tant que médecins, nous transmettons parfois des mauvaises nouvelles parce qu'on ne peut pas assurer à tout le monde la guérison, mais c'est la vie, la réalité et cela influe parfois sur la satisfaction du patient", a-t-il admis.

Pour la demande locale dans la zone sud de Gran Canaria, les patients du système public sont ainsi pris en charge totalement, mais il y a des spécialités pour lesquelles les patients sont référés à Las Palmas, la neurochirurgie par exemple.

L'hôpital reçoit en moyenne près de 120 adultes en urgence et seulement 3 à 4 patients sont évacués vers Las Palmas. Sur ce nombre, une vingtaine de personnes sont hospitalisées chaque jour.

Une convention lie l'association "Gran Canaria Spa, Welness Health", une initiative du conseil insulaire, au ministère de la Santé et de l'Action sociale ainsi qu'au ministre de la Fonction publique pour d'éventuelles évacuations sanitaires des fonctionnaires de l'Etat.

Une visite du directeur de l'hôpital "Dalal Jamm" de Guédiawaye (banlieue dakaroise) est prévue dans cette strucrure sanitaire en janvier, pour un partenariat portant sur les équipements et la formation, a-t-on appris.

Construit au milieu d'un grand jardin gazonné tout en fleurs, l'hôpital à la devanture tout en verre peut être facilement confondu avec les résidences hôtelières en tuiles ocres qui l'entourent sur le flanc des montagnes.

Constitué de trois blocs de bâtiments séparés par des allées en gazon, l'établissement, tout en lumière dans les salles d'hospitalisation et de consultations ouvertes toutes sur l'extérieur, dispose de différents services (médecine interne et abdominale, traumatologie, ophtalmologie, gynécologie, urologie).

Il ne compte pas en revanche de maternité et le service pédiatrie ne prend en charge que les urgences.

Sénégal

Dix techniciens locaux qualifient leur sélection

Dix sélections africaines sur les 24 qualifiées en phase finale de la CAN 2019 (21 juin au 19 juillet) en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.