14 Décembre 2018

Sénégal: Le groupe "Hospitales San Roque" disposé à accompagner "le décollage du système sanitaire" sénégalais

Las Palmas (Iles Canaries), 14 déc (APS) - Le groupe "Hospitales San Roque" est disposé à accompagner le décollage du système sanitaire sénégalais à travers des équipements de dernière génération et la formation continue des professionnels de santé, a assuré son président, Dr Mario Rodriguez.

Les hôpitaux San Roque, a-t-il souligné, sont prêts à collaborer avec les structures sanitaires du Sénégal, pour développer un partenariat en termes de formation et de transfert de compétences dans le domaine de la technologie et répondre aux besoins du système sanitaire.

Il s'entretenait avec une mission de journalistes en santé au terme d'une visite de l'un des hôpitaux du groupe situé dans le quartier historique de Vegueta, au cœur de la capitale, Las Palmas.

Cet engagement est matérialisé dans une convention signée avec le ministère sénégalais de la Santé et de l'Action sociale en mars 2018, a-t-il précisé.

Une autre convention a été signée la même année en juillet, avec le ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public pour les évacuations sanitaires des agents de l'Etat, pour les cas le nécessitant.

San Roque est également engagé, selon son président, un radiologue de formation de plus de quarante ans d'expérience, pour l'envoi d'équipements au Sénégal afin "d'accompagner le décollage d'un système de santé performant". Ces actions seront cependant menées étape après étape, précise-t-on.

"Les professionnels sont de qualité au Sénégal, mais il faut qu'ils arrivent à être totalement autonomes en termes d'infrastructures et de technologie de dernière pointe, pour traiter pleinement leurs patients et même ceux de la sous-région", a ajouté Dr Mario Rodriguez Rodriguez. .

Il estime que dans le cadre de ce processus, le Sénégal est sur le bon chemin. Il a en effet rappelé que l'hôpital San Roue, aujourd'hui centenaire, a réellement décollé ces 30 dernières années pour devenir "un hôpital de référence aux Iles Canaries et dans le monde".

"Cette collaboration avec le Sénégal [consiste à] l'accompagner à réaliser le chemin que nous avons déjà parcouru ces dernières années pour être un centre de référence dans le traitement des maladies cardiaques et d'autres pathologies complexes", a-t-il expliqué.

Le président de San Roque qui a effectué récemment une visite au Sénégal, affirme que le pays dispose d"'un système sanitaire en décollage".

De son point de vue, "la santé est un signe de croissance, de développement, de culture et d'amélioration de la qualité de vie". "C'est un facteur déterminant du bien-être des populations auquel aspire le gouvernement du Sénégal", a-t-il souligné.

Les hôpitaux San Roque sont constitués de deux principaux établissements à Las Palmas, à Gran Canaria et à Maspalomas, à 65 km de la capitale, dans la zone touristique au Sud de l'île.

La chirurgie générale, la médecine interne, la traumatologie, le diagnostic par imagerie médicale, la médecine nucléaire, l'oncologie radiothérapique et la chirurgie cardiaque restent, entre autres, les spécialités du groupe, avec une offre de 96 services médicaux chirurgicaux.

Avec plus de 400 lits répartis dans différents établissements, 13 blocs opératoires, le groupe couvre presque toute l'île, avec une population de 400 000 habitants, la plus importante de l'archipel.

Une délégation conduite par le directeur de l'hôpital Dalal Jamm est attendue en janvier 2019 aux Iles Canaries pour l'équipement de ce nouvel hôpital, dans le cadre de cette coopération.

Sénégal

Incendie à Louga - Une vingtaine de maisons brûlées

Un incendie s'est déclaré lundi soir à Médina garage, un quartier de Louga, ravageant une… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.