14 Décembre 2018

Afrique: La FIF traduit la CAF devant le TAS

Après avoir vu la CAN 2021 lui être retirée au profit du Cameroun et de la FECAFOOT, la FIF (Fédération ivoirienne de football), allant visiblement plus vite et peut-être dans un sens contraire à celui du gouvernement ivoirien, a décidé de porter l'affaire devant le TAS (Tribunal Arbitral du Sport).

En fait, dans un courrier que l'instance nationale ivoirienne a adressé au TAS, elle conteste donc la décision de la CAF de lui retirer la CAN 2021, au profit du Cameroun, qui lui-même avait perdu également celle de 2019.

La FIF fonde cette contestation sur le fait que la compétition lui aurait été attribuée depuis septembre 2014 et à l'unanimité par le Comité exécutif de la CAF, et qu'il était hors de question que par « la seule autorité » du président de cette faitière continentale de football cette organisation lui soit retirée et sans « aucune concertation préalable ».

Cette décision de saisir le TAS dans ce dossier, selon la FIF a été rendue possible suite à une rencontre tenue avec les clubs et les groupements d'intérêts et autres acteurs du football ivoirien qui unanimement ont mandaté la FIF d'user de toutes les voies de recours possibles pour que justice leur soit faite. C'est une position qui est allée visiblement un peu plus vite, vu que l'on apprend que le gouvernement ivoirien compte plutôt rencontrer le président de la CAF pour échanger autour de cette décision de retrait. On attend de voir ce qui en sortirait.

Togo

La CCIT lance un fonds de garantie en faveur des PMI-PME

Les entreprises togolaises ont d'énormes difficultés pour obtenir des prêts bancaires. Une situation… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.