14 Décembre 2018

Burkina Faso: Changement de dénomination du groupe UPC-RD - «L'UPC vient ainsi de gagner une bataille»

L'Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a été informée en date du 13 décembre 2018, que le groupe parlementaire précédemment dénommé « Groupe parlementaire UPC-RD», a pris désormais la nouvelle dénomination de «Groupe parlementaire RD» au sein de l'Assemblée nationale.

En rappel, le groupe parlementaire dénommé « Groupe parlementaire UPC- RD » était né suite à la trahison d'un certain nombre de députés élus sous la bannière et grâce au soutien de l'UPC en 2015.

Sommés par la justice de cesser d'utiliser le sigle et les emblèmes du parti, ils ont dans un premier temps fait appel, pour finalement se résigner à s'exécuter, avant même que l'appel ne soit examiné par la justice.

L'UPC vient ainsi de gagner une bataille, car, par son action en justice, elle a contraint les traitres à changer de sigle et à cesser ainsi l'usurpation de l'appellation « UPC ».

Cependant, malgré ces aménagements de forme, ce qui nous a opposé hier demeure aujourd'hui. De ce fait, nous invitons nos militants et sympathisants à rester mobilisés pour lutter contre l'escroquerie politique qui caractérise la démarche des membres de ce groupe.

En effet, il nous revient de manière récurrente, que depuis leur séparation, les députés membres de ce groupe continuent de se réclamer de l'UPC, et ne ratent pas une occasion pour expliquer aux militants et autres responsables des structures, qu'ils se considèrent et demandent à être considérés comme des militants à part entière de l'UPC, et à être associés aux activités du parti.

Les choses sont désormais claires. On optant de ne plus se réclamer de l'UPC dans leur dénomination, ces députés confirment que, contrairement à leurs dénégations, ils ne se sont plus des militants de notre parti. Les militants de l'UPC à tous les niveaux doivent donc tirer toutes les conséquences qu'implique cette démission de fait.

L'UPC est sortie grandie de cette épreuve, grâce à l'esprit de lion qui a animé l'ensemble des militants. Elle s'engage à poursuivre résolument sa lutte pour le vrai changement et pour le renforcement de la démocratie dans notre pays.

Ouagadougou, le 14 décembre 2018

Pour le Bureau Politique National de l'UPC,

Le Secrétaire Général National,

Rabi YAMEOGO

Burkina Faso

Attaque terroriste au Centre-Nord - L'exode

Deux (02) personnes, dont le chef du village de Guibga, assassinées, un chef koglwéogo et son fils… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.