15 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: L'épidémie à virus Ebola franchit le cap de 303 décès

La dixième épidémie à virus Ebola sévissant en République démocratique du Congo a franchi le cap de plus de 300 décès, selon le Ministère congolais de la Santé publique.

Le Ministère de la Santé Publique a, dans son bulletin publié jeudi, souligné que « le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 515, dont 467 confirmés et 48 probables. Au total, il y a eu 303 décès (255 confirmés et 48 probables) et 179 personnes guéries ». Ce seuil redouté a été franchi après que sept nouveaux décès ont été déclarés dont deux à Kyondo, deux à Katwa , 1 dans la ville de Beni , 1 à Malabako et l'autre dans la localité de Komanda.

Le Ministère fait état de 10 nouveaux cas confirmés, dont 4 à Kyondo, 2 à Mabalako, 2 à Komanda, 1 à Kalunguta et 1 à Beni. Le bilan pourrait encore augmenter, car 96 cas suspects sont en cours d'investigation. Plus dangereuse épidémie d'Ebola de l'histoire de la RDC depuis 1976, l'actuelle flambée durera encore plusieurs mois, a déclaré lors de sa dernière conférence de presse, le ministre de la Santé publique Oly Ilunga.

Grâce à l'intervention de ces équipes, 179 personnes ont déjà été guéries d'Ebola depuis la déclaration de l'épidémie le 1er août, selon un décompte officiel arrêté en date du 12 décembre. Mais, il sied de rappeler que c'est la première fois que l'épidémie à virus Ebola frappe le Nord - Kivu et l'Ituri, deux provinces qui font face à des conflits armés depuis plus de deux décennies.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 45.647 personnes ont été vaccinées, dont 18.726 à Beni, 8.084 à Katwa, 4.950 à Mabalako, 4.276 à Butembo, 2.108 à Kalunguta, 1.663 à Mandima, 791 à Vuhovi, 750 à Masereka, 700 à Lubero, 633 à Komanda, 627 à Oicha, 599 à Mutwanga, 434 à Bunia, 381 à Kyondo, 355 à Tchomia, 314 à Musienene, 63 à Alimbongo, et 13 à Kisangani, d'après le bulletin du ministère.

Pour rappel, le virus à virus Ebola se propage par contact physique avec des fluides corporels infectés (sécrétions des muqueuses, salive, sueur, vomissures, matières fécales ou sang) et provoque une fièvre hémorragique importante et une défaillance des organes qui peut entraîner la mort.

Congo-Kinshasa

Quelle mission pour la délégation de l'UA attendue lundi en RDC?

La République démocratique du Congo attend toujours l'arrêt de la Cour constitutionnelle sur les… Plus »

Copyright © 2018 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.