15 Décembre 2018

Sénégal: Iles Canaries - Une association promeut le tourisme médical

Las Palmas (Iles Canaries), 15 déc (APS) - Les Iles Canaries (Espagne), connues comme une destination touristique avec près de 18 millions d'entrées par an, sont aujourd'hui tournées vers "la promotion du tourisme médical" avec une association publique-privée regroupant des structures sanitaires, des hôtels et des centres de bien-être.

Initiative du Conseil Insulaire qui fait office de gouvernement décentralisé, l'Association publique privée "Gran Canaria Welness, Spa and Health" promeut aujourd'hui "des prestations sanitaires et touristiques pour les étrangers et principalement, pour les ressortissants des pays de la côte africaine proche comme le Sénégal".

"Les atouts touristiques sont aujourd'hui alliées à des offres de services médicaux dans presque toutes les spécialités", a expliqué la responsable gestion de l'Association, Carmen Garcia Manzazo à des journalistes en santé en visite dans des structures de santé à Las Palmas.

C'est dans cette optique qu'une convention a été signée avec les autorités sénégalaises à travers le ministère de la Santé et de l'Action sociale pour leur "offrir les meilleures prestations médicales pour les cas nécessitant une évacuation sanitaire dans ses structures de santé à moindre coût", a-t-elle ajouté.

Les hôpitaux, comme les autres structures médicales membre de l'Association publique Gran "Canaria Spa, Welness and Health" travaille dans le domaine médical en étroite collaboration avec le département de santé et bien-être du Conseil insulaire, misant pour une médecine au service du tourisme avec le développement de nombreuses spécialités. Il s'agit d'un service médical "efficace adapté aux besoins de la population résidente et étrangère", selon la responsable de l'association.

Première étape de cette visite l'hôpital Perpétuo Soccorro (HPS), membre de l'association, situé en plein centre-ville. L'hôpital, imposant fait face au port avec ses 4 bâtiments de 8 niveaux occupant toute la rue Léon Castillo. Là, les différents services sont équipés de technologies de dernière génération avec une gestion administrative numérisée. Parmi les 132 000 consultations et les 10 000 interventions chirurgicales faites chaque année, un grand nombre d'étrangers est répertorié même si la responsable du développement international, Dr Brigida Mendoza n'a pas avancé de chiffre.

En effet, "l'évolution de la santé aux Canaries était déjà reconnue par les touristes du centre et du Nord de l'Europe dans les années 1960", a-t-elle dit.Les touristes se rendaient à Gran Canaria à la recherche de nouvelles thérapies du fait de l'association du soleil, du sable, des eaux riches en minéraux et de la température privilégiée pendant toute l'année.

"Actuellement Gran Canaria a été sacrée meilleure destination pour le tourisme médical", selon un film de présentation du groupe des Hôpitaux de San Roque à Las Palmas et Maspalomas, visités également par la délégation de journalistes accompagnés des membres de l'Association.

L'hôpital San Roque dans la capitale de l'ile, l'hôpital de San Roque à Maspalomas dans le Sud, la principale zone touristique de l'île, l'hôpital San Roque de Lanzorete centre de diagnostic, le centre socio sanitaire King Victoria, le centre de radiologie par imagerie médicale de Mindelo au Nord de l'Ile, constituent le groupe des hôpitaux de San Roque des Iles Canaries.

Ce groupe d'hôpitaux privés au capital provenant majoritairement de Gran Canaria est soutenu par des professionnels médicaux bénéficiant d'une expérience et d'une réussite de plusieurs décennies et en constant développement y compris au niveau international, renseigne les responsables.

La quête d'ouverture est reflétée par la nouvelle extension et les rénovations effectuées dans l'hôpital de San Roque de Las Palmas de Gran Canaria.

L'augmentation de l'espace consacré au service de traumatologie, aux consultations externes et aux autres services propres à l'hôpital en est la preuve. L'hôpital donne la priorité à la technologie de dernière génération, "une référence en Espagne en termes d'imagerie médicale. Il est également pionnier en termes de résonnance ouverte de haut niveau", selon son médecin-chef, Dr Francesco Duque Toledo.

Le diagnostic précoce du cancer du poumon est réalisé dans cet hôpital, "seul centre privé des Canaries" réalisant un traitement chirurgical et oncologique de ce cancer.

Avec la construction de San Roque Maspalomas, le groupe a créé également un hôpital de référence dans la principale zone touristique du Sud à 65 Kms de Las Palmas où les patients nationaux comme étrangers peuvent bénéficier d'un traitement et d'une hospitalisation de haut niveau avec des services comparables à ceux d'un hôtel cinq étoiles.

Là, l'inauguration de nouvelles installations propose une grande offre d'hébergement grâce au développement et à l'application de différents services supplémentaires soutenus par une équipe médicale pluridisciplinaire dans presque tous les domaines pour une prise en charge médicale complète.

Une prise en charge qui permet aux touristes de "combiner leurs traitements avec des vacances".

Ainsi en médecine esthétique, les hôpitaux de San Roque appliquent des techniques de rajeunissement, alors que dans le service de chirurgie plastique ils apportent de "multiples solutions aux options les plus demandées avec des techniques de pointe et des prothèses de dernière génération".

Les deux centres hospitaliers accueillent le public résident par un système de couverture sanitaire des résidents assuré par le gouvernement des Iles Canaries

Sénégal

La situation économique et monétaire de l'UEMOA étudiée par le Conseil des ministres

La situation économique et monétaire de l’UEMOA au 31 décembre 2018, a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.