15 Décembre 2018

Madagascar: Kidnapping - L'homme d'affaire Tunisien relâché

Sofiane Omrani, ressortissant tunisien et récemment arrivé à Madagascar, a finalement été relâché par ses ravisseurs. Il a retrouvé sa liberté dans la nuit de jeudi dernier. Les circonstances de sa libération dont l'éventuel paiement de rançon ne sont pas connues comme à l'accoutumée.

Pour un petit rappel, il a été kidnappé en plein jour du côté de Tanjombato avec une personne de nationalité indopakistanaise du nom de Malik Karmaly. Des gens armés de quatre kalachnikovs les ont pris de force dans leur voiture tout-terrain. Les victimes étaient pourtant avec leurs bodyguards, des civils armés. Pris de court, ces gardes du corps ont été maitrisés par les malfrats, ces derniers des gens qui sont forcément bien entraînés tant dans la maîtrise des adversaires que dans le maniement des armes. Si Malik Karmaly a été libéré le lendemain même de son enlèvement, son collègue le tunisien, lui, a attendu une semaine pour retrouver sa famille. Pour le collectif des français d'origine indienne de Madagascar, le kidnapping dans le pays a pris une ampleur internationale. « Madagascar a atteint le plus hauts sommet en termes d'insécurité (... ) vivre à Madagascar est devenu un challenge », a-t-on tiré de l'extrait de leur communiqué.

Le collectif craint des troubles diplomatiques face à cette insécurité incessante qui confirme Madagascar dans la liste noire des pays à haut risque. « Le Cfoim dénonce une fois de plus ces actes de barbaries. Le pays traverse une période difficile de son histoire et n'a pas besoin d'être confronté à des crises diplomatiques », selon le même communiqué. Rappelons que le pays est passé de la liste grise à la liste noire du Groupe d'Action Financière (GAFI) avec la non-adoption par les parlements des lois sur le recouvrement des avoirs illicites, le financement contre le terrorisme et la lutte contre le blanchiment d'argent. Une situation qui ne sera pas sans conséquence néfaste pour le pays. Les transactions bancaires sur l'échelon international seront sujettes à problèmes une fois le pays dans la liste noire du GAFI. Et l'on pourrait imaginer les effets en cascade qui peuvent en résulter. La série noire de kidnapping ne peut qu'enfoncer le clou et confirme davantage la situation difficile dans le pays en matière d'insécurité.

Madagascar

Compassion des Malgaches pour leurs voisins durement frappés par le cyclone IDAI

C'est une catastrophe humanitaire effroyable que nos voisins du Mozambique et du Zimbabwe ont subi après le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.