Madagascar: Résistance aux antimicrobiens - La menace est croissante

Peu connu du public, la résistance aux antimicrobiens est une menace et risque de toucher chaque individu, quelque soit son âge et son pays.

Selon le communiqué émanant du ministère de la Santé publique publiée hier, la résistance aux antimicrobiens « compromet la prévention et le traitement efficaces d'un nombre croissant d'infection dues à des bactéries, des parasites, des virus ou des champignons« . Devant être gérée d'urgence, la résistance aux antimicrobiens serait une crise qui constitue un frein à l'atteinte des objectifs du développement durable. Le même communiqué d'observer une certaine émergence « accélérée du phénomène par l'utilisation des antibiotiques dans les secteurs de la santé publique et de l'élevage« .

L'atelier de présentation et la validation du plan d'action national pour combattre la résistance aux antimicrobiens arrivent donc à point nommé. Devant être finalisé par le Comité Multisectorielle de Coordination de la lutte contre la Résistance aux Antimicrobiens (CMC-RAM), le plan national « fera l'objet d'une demande d'adoption par le gouvernement pour faire partie du programme gouvernemental pour la préservation de la santé de la population« .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.