Algérie: Le parti "Khat el Assil" tient son 2ème congres à Béjaïa

Bejaia — Le parti "Khat el Assil" (voie authentique), a tenu samedi à l'hôtel des Hammadides à Tichy, 15 km à l'Est de Béjaïa, son deuxième congrès, en présence de plus de 300 délégués issus de 26 wilayas.

Organisé sous le thème générique de "Fidèles aux fidèles", les travaux ont donné lieu au plébiscite et à la reconduction d'Abderrahmane Sellam au poste de secrétaire général du parti, à l'élection de son nouveau conseil national et à l'adoption de son nouveau programme et statuts, au bout d'une votation à main levée.

Les congressistes ont réitéré, à l'occasion, leur attachement à la ligne politique adoptée à leur congrès constitutif, ancrée dans la "la mouvance nationaliste" et reposant sur les principes des valeurs du 1er novembre et la consolidation de la vocation identitaire du peuple, l'arabe, tamazight et l'islam.

A ce titre, le secrétaire général du parti a indiqué que le choix de Béjaïa n'est pas fortuit, la région, a-t-il dit, ayant fait la démonstration de son attachement à ses valeurs, ayant abrité le congrès de la Soummam, et contribué au rayonnement et de la langue arabe et de la religion musulmane. "C'est une référence nationale de premier ordre", a-t-il affirmé, soulignant que le parti n'est que l'expression d'une fidélité à l'exemple qu'elle en donne.

L'orateur n'a pas manqué de mettre l'accent sur l'impératif de faire croitre le parti et d'élargir son ancrage politique et social, en axant ses efforts sur une ligne militante, ayant pour objectif de consolider l'état démocratique et social, mue par l'instauration d'une politique sociale reposant sur la solidarité et la fraternité du peuple.

Les travaux ont été clôturés en fin de matinée, au bout de deux heures de travaux, et durant lesquels une douzaine de membres fondateurs du parti ont été exclus de ses rangs pour "absence" à ce congrès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.