15 Décembre 2018

Ile Maurice: Assemblée nationale - Trois mois de vacances pour les parlementaires

L'ambiance de vacances semblait au rendez-vous, hier, vendredi 14 décembre, lors de la dernière séance parlementaire. En début de séance, il y a eu des brins de causettes ou encore un commentaire sur la cravate de sir Anerood Jugnauth qui lui a fait esquisser un sourire. Ces travaux parlementaires étaient réservés aux débats sur la motion d'Alan Ganoo portant sur la limitation du mandat du Premier ministre.

Les députés du Mouvement militant mauricien ont brillé par leur absence. Le début de la séance a été marqué par l'intervention d'Arvin Boolell sur la motion d'Alan Ganoo. Il a été rappelé à l'ordre à trois reprises par la speaker qui a soutenu qu'il était hors-sujet. Pravind Jugnauth a, même, soulevé un point de droit pour déplorer le fait qu'Arvin Boolell ne respectait pas les paramètres de la motion. «Je m'excuse. Je pensais que vous alliez laisser passer en cette période festive», a alors répondu le député du Parti travailliste d'un ton taquin.

Le chef de file du Parti travailliste, Shakeel Mohamed a, lui, souhaité un mandat de dix ans pour un Premier ministre. «It will be very good for democracy.» Le député souligne qu'il est temps d'avoir des consultations populaires, car le gouvernement actuel n'a, jusqu'ici, jamais demandé l'avis des Mauriciens. Il a fait valoir que des consultations sont nécessaires, citant en exemple le projet d'un aéroport à Plaine-des-Roches. Un projet abandonné jadis. Shakeel Mohamed souhaite aussi plus de transparence au sein de l'Electoral Supervisory Commission, la Local Government Services Commission et la Public Service Commission.

Sangeet Fowdar du Muvman liberater est d'avis que la motion d'Alan Ganoo a de bons motifs de révision. Mais il se dit contre la révision des pouvoirs de l'Electoral Boundaries Commission.

Reprise le 26 mars

Après 40 séances, 26 projets de loi présentés dont 24 ont été votés, les parlementaires prennent un peu de repos. La dernière séance de l'Assemblée nationale, n'a pas duré plus de 4 heures. Elle était réservée aux motions parlementaires notamment à une motion datant du 17 juillet 2017.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth en a aussi profité pour faire le bilan de cette année parlementaire. En plus des projets de loi, il y a eu 846 questions orales et 12 questions écrites.

Le leader de l'opposition Xavier-Luc Duval a posé 27 Private Notice Questions (PNQ). Une «Motion of No Confidence» contre l'Attorney General Maneesh Gobin qui portait sur la somme de Rs 15 millions payée a Raj Dayal a été présentée par Shakeel Mohamed. Elle a été rejetée le 25 juillet. Le Premier ministre a aussi présenté ses voeux de fin d'année au président par intérim, à la speaker, à ses proches et aux parlementaires. Aurore Perraud, au nom du leader de l'opposition, absent du pays, et la speaker en ont fait de même.

Ile Maurice

Election partielle - La date fixée au 13 novembre

Selon le communiqué émis par le bureau de la présidence ce mardi 18 juin, l'élection… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.