Algérie: Mouvement El Islah - Ghouini appelle à un consensus national suivant le "modèle algérien"

MOSTAGANEM-Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouni a appelé, vendredi à Mostaganem, à un consensus national suivant un "modèle spécifiquement algérien".

Lors d'une conférence des cadres locaux de son parti politique, animée à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki, il a souligné que "l'Algérie a besoin d'un consensus national suivant un modèle spécifique se démarquant de stéréotypes étrangers, dans le but d'une cohésion entre Algériens et tous les acteurs de la scène politique nationale".

"Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika est capable davantage de grandes réalisations politiques qui renforcent son aura chez l'ensemble des Algériens non pas seulement comme chef d'Etat mais aussi comme leader et sage ayant délivré son pays des affres de la tragédie nationale", a-t-il déclaré.

"Le président Bouteflika est encore capable de consolider l'immunité de l'Algérie à faire face à tous les dangers et menaces qui la guettent", a ajouté M.Ghouini.

Le président du Mouvement El Islah a encore affirmé que l'Algérie jouira de la paix et de la sécurité et se dirigera vers une nouvelle étape avec un "grand consensus" soutenu par une large base populaire qui sera soldée par une répartition judicieuse des responsabilités et la réhabilitation de la jeunesse algérienne.

M.Ghouini a souligné que sa formation est disposée à interagir positivement dans le cadre de toute initiative jouissant d'un consensus de la direction politique du pays et de tous les acteurs de la scène politique et à la hauteur des aspirations de la société dans différents domaines, insistant sur la "mobilisation de tous" pour réaliser cet objectif, "quitte à faire, à l'étape actuelle, des concessions pour l'intérêt général et pour défendre l'Algérie, son projet civilisationnel, ses acquis, ses valeurs par fidélité aux chouhada et au message du 1er novembre 1954".

Par ailleurs, il a valorisé la position de la diplomatie algérienne vis-à-vis de la cause palestinienne et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, tout en plaidant pour une révision du traitement des questions sociales dont celle de l'émigration clandestine et celles d'augmentation de la pension pour les personnes aux besoins spécifiques ainsi que la valorisation du rôle de la femme au foyer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.