Cote d'Ivoire: Lutte contre la malnutrition - On se mobilise pour booster la nutrition

15 Décembre 2018

La Société civile ivoirienne engagée pour la nutrition (Scien) a organisé le vendredi 14 décembre, un petit-déjeuner au Plateau.

Une rencontre pour exprimer son engagement dans la lutte contre la malnutrition en Côte d'Ivoire. Dans cette veine, pour l'année 2019, il faut 25 millions de F Cfa pour mener plusieurs activités en faveur de diverses couches sociales. Et ce, sans oublier Boundiali, Ferkessedougou, Korhogo. Telle est la bataille à mener, selon Hélène Gnonsahié, présidente de Scien.

Une structure qui réunit 25 organisations. Sa vision, accompagner les efforts du gouvernement de sorte « à faire de la Côte d'Ivoire un pays débarrassé de la faim et de la malnutrition ».

La Scien veut aussi nouer des partenariats ou des alliances avec des institutions et des réseaux nationaux, régionaux et internationaux pour l'amélioration de l'état nutritionnel des populations en Côte d'Ivoire. Elle a indiqué avoir un projet intitulé « Sensibilisation pour un engagement soutenu en faveur de la nutrition en Côte d'Ivoire » qu'elle exécute, depuis cette année, avec son partenaire Action contre la faim.

Un projet exhortant le gouvernement à améliorer sa contribution financière dans les secteurs sensibles de la vie du pays. Car selon Hélène Gnionsahé, la situation de la malnutrition reste préoccupante. « C'est aussi une occasion pour engager un plaidoyer et la sensibilisation auprès des autorités en vue d'améliorer la situation de malnutrition », dira-t-elle.

Signalons que la Société civile ivoirienne engagée pour la nutrition a mené une journée de sensibilisation et de promotion de l'allaitement maternel et assisté à un partage d'expériences au Burkina Faso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.