Cote d'Ivoire: Entrepreneuriat - Des start-up en attraction à la BAD

15 Décembre 2018

Elles évoluent dans les secteurs de l'agriculture, de l'alimentation, des jeux vidéo et de la location de biens.

Au nombre de quatre, ces start-up étaient le vendredi 14 décembre, en attraction au siège du groupe de la Banque africaine de développement, dans le quartier des affaires, au Plateau, à l'occasion de la « Demo day » 4e saison.

Ce projet est une initiative d'Orange Fab Côte d'Ivoire visant la promotion des start-up issues de son programme d'accélération des jeunes entreprises. L'objectif de la « Demo day » est de promouvoir les jeunes entreprises ayant un fort potentiel de croissance afin de booster leur business.

Cette saison 4 a été organisée en collaboration avec le groupe de la Banque africaine de développement (Bad). La « Demo day » ouvre ainsi la voie à la possibilité d'un accompagnement plus important et plus impactant des start-up.

Vision et stratégies d'entreprise, mise en relation, éthique, création de valeur sont, entre autres, les disciplines auxquelles ces start-up ont été formées pendant six mois. « C'est une journée d'opportunités pour célébrer les start-up, les jeunes porteurs de projets qui ont là l'occasion de présenter leurs produits et solutions... », explique Sadamoudou Kaba, senior manager Orange Fab Côte d'Ivoire et Rse.

Dans le cadre de sa mission, la structure qu'il dirige a pour objet de soutenir l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire en repérant et en promouvant les initiatives numériques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.