14 Décembre 2018

Togo: Des voix s'élèvent contre la médiation de la Cédéao au Togo

Certains observateurs dénoncent le silence d'Alpha Condé et de la Cédéao dans la crise au Togo. Pendant ce temps la tension ne faiblit pas à quelques jours des élections législatives.

Certains leaders de l'opposition togolaise ont du mal à cacher leur agacement. Ils critiquent le silence jugé complice de la Cédéao, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, et surtout celui du président guinéen, Alpha Condé, qui ferait le jeu de son homologue togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

"L'opposition est complètement libre de ses opinions et de ses décisions, regrette le général Francis Awagbè Béhanzin, commissaire de la Cédéao en charge des Affaires politiques de la Paix et de la Sécurité. Il y a une feuille de route que le sommet des chefs d'Etat a tracée. C'est sur la base de cette feuille de route que la commission de la Cédéao a apporté son appui au facilitateur. L'opposition a nommé ses membres à la Céni et l'Assemblée nationale a accepté. Mais, au moment de prêter serment, l'opposition a boycotté la prestation de serment."

Alpha Condé, pas prophète en Guinée

À Conakry, la médiation dirigée par le président Alpha Condé est raillée par plusieurs figures de l'opposition, notamment Cellou Dalein Diallo, le président de l'Union des forces démocratiques de Guinée et chef de file de l'opposition.

Togo

Le pays veut renforcer son attractivité

Si la vie démocratique a naturellement sa place au Togo, le pays doit déployer l'essentiel de son… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.