16 Décembre 2018

Cote d'Ivoire: Des incidents durant les élections partielles

Photo: Fraternité Matin
Grand-Bassam et Port-Bouet : Des élections sur fond de violences et de tension

En Côte d'Ivoire, la reprise du vote pour les élections locales a encore été accompagnée d'incidents. Dimanche, des élections partielles se tenaient dans six communes et deux régions suite à l'annulation du scrutin du 13 octobre dernier.

Deux mairies en particulier ont encore été au centre de l'attention, celle de Port-Bouët à Abidjan et celle de la ville côtière de Grand-Bassam.

Dans ces deux localités, le duel entre les candidats ressemble fort à un avant-match entre le RHDP au pouvoir et son opposant le PDCI pour la présidentielle de 2020. Et comme le 13 octobre dernier, la tension est montée d'un cran dans les deux villes.

Après un dimanche calme, sans altercation ni tension, ces dernières vont s'inviter en fin de journée au bureau de l'école Bassam 1 et 2 du quartier France, surtout composé de votants en faveur du maire sortant PDCI Georges Philippe Ezaley.

La foule est agglutinée autour de l'école, visiblement pour veiller, voire surveiller le bon déroulement du scrutin, quand un groupe d'hommes pénètrent dans les bureaux sous les yeux des forces de l'ordre, pourtant présentes en nombre.

La foule se soulève et accuse le pouvoir, venu, selon elle, lui voler sa victoire. « Ils ont tout cassé, même si les policiers étaient là, ils ont cassé les urnes. Les policiers ne sont même pas intervenus, parce qu'ils sont de leur camp », s'insurge une femme.

S'ensuivent des échauffourées, ceux qui veulent en découdre collectent des pierres au sol. Au final pas de violence, mais des rues occupées par les divers militants même après la nuit tombée.

La situation s'est aussi tendue à Port-Bouët. Dans l'après-midi, le siège du candidat PDCI a été caillassé, brisant une fenêtre. Des jeunes cagoulés ont investi la ville, un observateur affirme qu'ils ont aussi attaqué son bureau de vote.

Beaucoup de tensions pour des élections sans grand enjeu, car le scrutin a été largement remporté par le RHDP le 13 octobre.

Dans les deux communes, on attend maintenant l'annonce prochaine des résultats.

En savoir plus

A Port Bouet, des jeunes en cagoule tentent de prendre des urnes

L'un des défis de la reprise de l'élection municipale et régionale en Côte d'Ivoire, dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.