Cote d'Ivoire: Accident - Un carambolage impliquant 4 véhicules fait 6 victimes dont 2 morts

17 Décembre 2018

Un carambolage impliquant quatre (4) véhicules (deux taxis-compteur et deux voitures personnelles) a fait six (6) victimes dont deux (2) morts sur le boulevard De Gaule au niveau du terrain de Sports face au groupe Fraternité Matin, ce lundi 17 décembre 2018, aux environs de 11h 30 min.

M. Ouattara Adama, conducteur du véhicule personnel immatriculé 6878 GE 01 explique qu'il revenait de la commune Treichville, et à la descente du pont de l'Indénié, son engin a été percuté par un gros camion qui, à l'entendre, ne s'est pas arrêté.

Ayant reçu le choc du poids lourd, il a perdu le contrôle de sa voiture qui s'est retrouvée nez à nez avec un taxi compteur immatriculé 6951 HV 01, avec trois (3) personnes à bord dont le chauffeur, qui roulait à vive allure dans le sens Adjamé-Treichville.

C'est la collision entre ces deux voitures qui a entraîné deux autres engins (un autre taxi et un personnel) dans l'accident dont les occupants sont sortis indemnes.

Les blessés ont été évacués au Centre hospitalier universitaire (Chu) d'Abidjan-Cocody, a précisé, sous le sceau de l'anonymat, un agent des sapeurs-pompiers militaires qui étaient sur les lieux.

Il faut préciser que les deux personnes tuées sont parmi les occupants du taxi immatriculé 6951 HV 01 (le chauffeur et une dame). Cet accident a créé un embouteillage monstre dans les deux sens de cette voie pendant des heures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.