17 Décembre 2018

Sénégal: Sédhiou - Plaidoyer pour la revalorisation de la fonction enseignante

Le collège des enseignants du département de Bounkiling a rendu hommage, ce samedi 15 décembre, à cinq des leurs partis à la retraite. Une première certes mais empreinte de succès de par le symbole de gratitude manifesté à leur endroit.

Le député maire de Madina Wandifa et ancien élève de l'un des nominés a attribué à chacun d'entre eux une parcelle à usage d'habitation à titre de reconnaissance de la valeur de l'enseignant.

Les enseignants de l'Inspection de l'éducation et de la formation du département de Bounkiling ont tenu à rendre un hommage mérité à cinq des leurs admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite.

Ousmane Diédhiou, ancien directeur de l'école élémentaire de Diacounda, Mamadou Sané de l'école élémentaire Madina Wandifa 1, Moussa Coulibaly directeur de l'école élémentaire de Faoune, Malamine Dramé, inspecteur adjoint à l'IEF de Bounkiling et Sény N'diaye, ancien secrétaire de l'IEF, repartent la tête haute et sur les épaules les honneurs de la nation.

En présence de plusieurs familles d'acteurs du système éducatif, l'Inspecteur de l'éducation et de la formation de Bounkiling Cheickou Sidibé a fait observer que « nous sommes en train d'exercer un métier qui est sacré. On ne se lasse jamais de le dire, l'éducation n'est pas une sinécure, c'est un sacerdoce. Cela veut dire tout simplement que c'est un métier qui mérite d'être respecté.

Car nous n'agissons pas sur des corps inertes. J'ai fait une petite comparaison avec les autres corps de métiers que nous trouvons tout aussi sérieux et précieux mais juste pour préciser que nous autres aidons Dieu à fabriquer des esprits. Cela veut dire que nous n'avons pas droit à l'erreur ».

Dans la foulée, le parrain de la manifestation Malang Sény Faty, député maire de Madina Wandifa, a attribué à chacun des récipiendaires dont Mamadou Sané qui lui a fait la classe, une parcelle à usage d'habitation : « ce sont des gens qui se sont donné corps et âme à former des élites et des citoyens de ce terroir.

Il est important de leur rendre un hommage bien mérité. Je leur donne, chacun, une parcelle à usage d'habitation, une façon de les accompagner à une retraite bien méritée », a dit Malang Sény Faty.

A leur tour, les heureux enseignants gratifiés mesurent à sa juste valeur le symbole que représente cette gratitude : « nous sommes honorés par ce geste de très haute portée symbolique de reconnaissance de nos collègues.

Nous ne serons pas totalement retranchés même si on va à la retraite », ont déclaré Malamine Dramé, inspecteur adjoint à l'IEF de Bounkiling et Moussa Coulibaly, directeur de l'école élémentaire de Faoune au nom de leurs pairs.

Pour un coup d'essai, cette première édition reste empreinte d'un coup de maître et les maîtres encore en classe se doivent de suivre cette voie du salut pour honorer leur corporation.

Sénégal

Un rassemblement contre «l'opacité» des contrats pétroliers dispersé

Une vingtaine de partis politiques et d'organisations de la société civile avaient appelé à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.