Sénégal: Deuxième phase du PSE - La BAD promet 1.358 milliards

Photo: Aps
Mobilisation de 1, 5 milliard pour le PSE : Paris promet de tenir parole

Paris — La Banque africaine de développement (BAD) va mobiliser 1.358 milliards de francs CFA (2, 3 milliards de dollars) pour le financement du Plan d'actions prioritaires de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), a annoncé lundi son président dans un message vidéo à l'occasion du Groupe consultatif du Sénégal à Paris.

Akin. wumi Adesin a indiqué que la Banque va mobiliser 1.158 milliards de francs CFA (2 milliards de dollars) pour le financement des projets du PAP.

Ce montant représente 41 % des besoins en financements sollicités par le Sénégal auprès de ses partenaires dans le cadre de cette phase, a précisé M. Adesina.

A ces 1.158 milliards de francs CFA viendront s'ajouter 200 milliards de francs CFA (plus de 340 millions de dollars) dans le cadre du financement des projets du privé.

Le président de la BAD a souligné que ce groupe entend aller au-delà du montant global de 1.358 milliards. "La BAD vous assure de son soutien total.

Le PSE ne relève pas de l'impossible", a-t-il lancé, exhortant les partenaires de l'institution panafricaine à "faire bloc autour du Sénégal".

"Vous êtes très banquables. Le Sénégal est banquable", a ajouté M. Adesina, félicitant le chef de l'Etat pour sa vision.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.