Burkina Faso: Lions club - Ouagadougou étoile célèbre ces 27 ans d'existence

17 Décembre 2018

14 décembre 1991-14 décembre 2018, en 27 ans d'existence comme toute association, Ouagadougou étoile a bravé des difficultés au cours de son parcours dans l'espace et dans le temps. Cependant, fort de son dynamisme et de son engagement, Ouagadougou étoile s'est imposé comme un acteur majeur du lionisme au Burkina et dans la sous-région.

En témoigne les nombreuses œuvres sociales à son actif. «Au-delà de son aspect festif, cet anniversaire nous interpelle tous à plus de solidarité et à redoubler d'effort car c'est seulement à ce prix que nous pourrons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

La philosophie de notre association est de se réunir autour d'une même passion mais aussi, autour de valeurs comme le bénévolat, être au service des autres, des hommes et des femmes de tous âges issus de milieux professionnels, socio-culturels différents», fait remarquer Mariama Sow/Cissé, actuelle président du Lions club Ouagadougou étoile par ailleurs chef de département support de la Loterie nationale Burkinabè (Lonab).

En effet, dans un monde où le sens du partage est la chose la moins partagée, des hommes et des femmes Burkinabè ont décidé de bouleverser cet ordre en se retrouvant autour de ce club de Ouaga étoile.

Avec pour devise : «Dans l'amitié et avec innovation, développons la culture du partage», les adhérents de Ouagadougou étoile de par leur philosophie de la vie et de par les actions qu'ils mènent, traduisent en actes concrets cette noble mission qu'ils se sont assignés.

Ce groupe rassemble des citoyens convaincus de la nécessité de se réunir pour agir, pour l'avènement d'une vie solidaire.

Ainsi donc, Ouagadougou étoile a en son sein d'éminentes personnalités telles que Lassina Diawara (lion guide de Ouagadougou étoile), Apollinaire Compaoré, Zéphirin Diabré, Seydou Diakité, Augustin Bambara, Nicaise Tambou, le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme Dieudonné Bonanet, l'ancien ministre Yacouba Barry etc.

L'ensemble des membres à cette occasion, ont une fois de plus, réaffirmé leur engagement solennel à partager l'étroite solidarité et la co-responsabilité des membres du club.

Pour Augustin Bambara, secrétaire exécutif du District 403 A3 du Lions club international, Ouagadougou étoile s'est illustré comme l'un des clubs les plus prestigieux aussi bien en termes de réalisations que du point de vu de la qualité de ses membres.

«On peut indiquer et cela n'est pas un hasard, qu'il y a une dizaine de ministres et d'anciens ministres du gouvernement dans ce club. C'est donc un indicateur de performance. C'est un club qui a fait parler de lui en termes de réalisations. Il fait la fierté des Lions de l'Afrique», ajoute M. Bambara.

Ouagadougou étoile est l'un des clubs les plus prestigieux du Burkina fait également remarquer Rimon Hajjar, gouverneur du District 403 A3 du Lions club international.

Pour celui là-même qui a été intronisé à Ouagadougou étoile comme gouverneur, le lionisme est la générosité du cœur, le don de soi et le service.

«Il y a des personnes qui nous ont rejoint qui n'ont pas trouvé leur compte. Ils pensaient trouver autre chose qui n'a rien à avoir le lionisme», ainsiste M Hajjar. Rappelons que le Burkina a près de 48 clubs lions avec 1321 membres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.