Congo-Kinshasa: Processus électoral - La PNC formée à la gestion des grands évènements à Kalemie

communiqué de presse

Kalemie, 15 Décembre 2018 - C'est le Centre Neema de Kalemie qui offre le cadre du séminaire destiné au renforcement de capacités de la PNC. Organisé avec l'appui de la Police de la MONUSCO (UNPOL) - Secteur de Kalemie, le séminaire se tient du 14 au 17 décembre 2018 avec une cinquantaine de participants du secteur provincial de la PNC.

L'objectif de ce séminaire est de former les agents de la PNC à la gestion des grands évènements; le contexte électoral actuel en justifie l'opportunité.

A la cérémonie d'ouverture, plusieurs intervenants l'ont relevé. Le Chef de la Section de la Police de la MONUSCO (UNPOL) de Kalemie l'a indiqué dans son mot introductif :

« Comment ne pas souligner le caractère particulier de ce séminaire qui s'organise à un moment crucial où les agents de l'ordre sont très sollicités du fait de la campagne électorale » avant d'ajouter que « dans le respect de la résolution 2409 du 27 mars 2018 du Conseil de sécurité des Nations Unies, nous resterons attentifs au besoin de notre partenaire qui est la Police Nationale Congolaise pour l'aider à relever les défis du professionnalisme ainsi que de l'efficacité des opérations ».

Quant au Chef de bureau de la MONUSCO, il a déclaré que « l'ouverture de ce séminaire sur la gestion des grands événements en pleine campagne électorale constitue un motif de satisfaction pour le Bureau de la MONUSCO à Kalemie, car il s'agit de répondre opportunément au besoin réel de nos partenaires congolais dans l'accompagnement du processus électoral en cours ».

S'adressant aux participants, il leur a demandé « d'attacher à ce séminaire toute l'importance qu'il mérite, car l'accomplissement de votre mission sur terrain exige beaucoup de professionnalisme qui requiert à son tour une formation quasi permanente.

J'attends donc impatiemment le résultat de ce séminaire avec l'espoir que désormais les foules seront encadrées dans respect des lois et règlement de la République Démocratique du Congo avant, pendant et après le processus électoral » a précisé le Chef de Bureau Kalemie.

En procédant à l'ouverture des travaux, le Ministre provincial des Mines, Energie et Hydrocarbures qui représentait son homologue de l'Intérieur et Sécurité a fait remarquer que « La liberté des manifestations publiques dans sa conception originelle a pour but de permettre l'instauration d'un état de droit et de la consolidation de la démocratie en République démocratique du Congo en général, et dans la province du Tanganyika en particulier ».

Il a toutefois noté que cette liberté est confrontée à de nombreux défis dans son exercice notamment, le cadre légal applicable, le régime juridique applicable, les rôles des forces de l'ordre dans sa gestion la responsabilité en cas de troubles à l'ordre public, aux biens public et privés, les obligations des manifestants et forces de l'ordre, etc. Son souhait est qu'à l'issue des travaux les recommandations permettent à la PNC de jouer efficacement son rôle dans la sécurisation du processus électoral dans la province du Tanganyika.

Les objectifs pédagogiques de cette formation aborderont en effet les questions liées au Cadre juridique de l'intervention de la police, les principes et modalités de mise en œuvre des forces au Maintien de l'ordre, les autorités responsables du Maintien de l'ordre, la définition des différentes sortes de réquisition, les autorités qualifiées pour requérir la force pour le maintien de l'ordre.

En outre, les Sections de la MONUSCO - Kalemie, notamment la Section Electorale, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme, la Section de l'Information interviendront selon leur domaine de compétences.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.