Congo-Kinshasa: Diocèse de Butembo-Beni - Lancement de la campagne « Famille sans Ébola »

Le coup d'envoi de l'activité a été donné par Mgr Sikuli Paluku, dans le cadre de la poursuite de l'initiative citoyenne «Ébola pas chez moi », lancée depuis octobre dernier par les étudiants de Beni, dans le Nord-Kivu.

La campagne « Ébola pas chez moi » vise à reduire la propagation de cette maladie dans les zones affectées. Pour l'évêque du diocèse de Beni, l'initiative est à saluer car elle démontre l'importance de l'engagement des jeunes dans la riposte contre cette épidémie. Mgr Sikuli Paluku, s'inspirant des écritures saintes dans la première lettre de saint Paul à Timothée, chapitre 4, verset 12, a rappelé aux jeunes « qu'ils ne sont pas seulement l'avenir du pays. Ils en sont le présent.

L'avenir radieux de la RDC ne se fera pas sans eux ». Appelant les fidèles catholiques à se protéger pour protéger aussi leurs prochains et leur communauté, il a également invité tous les prêtres et autres animateurs religieux à intensifier la sensibilisation pendant les célébrations liturgiques et paraliturgiques. L'évêque a regretté le fait que la situation épidémiologique reste alarmante et l'épidémie continue à se propager à cause de certaines personnes qui refusent d'appliquer les prescriptions hygiéniques, en dépit des efforts fournis par les équipes de la riposte.

Le prélat catholique n'a pas hesité à condamner le comportement inhumain et cruel de tous ceux qui ont attaqué verbalement ou physiquement les équipes de la riposte et les agents pastoraux impliqués dans les actions de sensibilisation. Il a, par ailleurs, dénoncé ceux qui ont profané des tombes en déterrant des personnes décédées d'Ébola et dont certains ont fini, à leur tour, par être contaminés. Quant aux familles qui empêcheraient les équipes de riposte de bien travailler sur le terrain, Mgr Sikuli Paluku a souligné que des services pastoraux et liturgiques leur seront suspendus, notamment la célébration eucharistique et les autres sacrements, afin de ne pas mettre le reste des fidèles en danger.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.