17 Décembre 2018

Tunisie: «Des infrastructures dans un piteux état»

Il y a aussi un autre problème épineux à résoudre le plus rapidement possible par les autorités compétentes, en l'occurrence celui de la dégradation continue des infrastructures sportives en général et celles des pelouses en particulier. En effet, il faut se rendre à l'évidence que le mauvais état des pelouses est l'une des causes principales de blessures graves contractées par nos footballeurs.

La canicule peut aussi constituer un autre facteur à risques dans notre pays surtout en été où l'on ne chôme plus comme par le passé.

A ce sujet, le jeu en nocturne serait l'une des solutions susceptibles d'éviter un grand nombre de blessures ayant trait à la chaleur.

Il reste bien entendu que l'hygiène de vie du sportif doit être digne d'un professionnel qui respecte son gagne-pain qui n'est autre que sa santé».

Tunisie

Le nombre de migrants a doublé en un an

Selon une ONG tunisienne, le nombre de migrants arrivés dans le pays a été multiplié par… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.