Guinée: Grève des enseignants - Des élèves dans les rues de Conakry

17 Décembre 2018

La grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) depuis le 3 octobre dernier continue de paralyser le système éducatif guinéen.

Des élèves du collège et lycée Kipé dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry sont sorties dans les rues pour réclamer leurs enseignants ce lundi 17 décembre 2018.

Les manifestants ont érigé des barricades sur la route Kipé-Taouya-Hamdallaye et ont brûlé de pneus et autres ordures sur la chaussée, obligeant les usagers à rebrousser chemin.

Une autre manifestation d'élèves a été signalée dans la commune urbaine de Pita.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.